Hanami à Paris : comment porter des espadrilles ?

Les Hanami à Paris attirent de plus en plus de monde et c’est toujours un plaisir pour moi d’aller immortaliser la beauté éphémère des arbres en fleurs.

Pour l’occasion, je vous propose un nouveau look. Cela fait quelques mois que je n’en ai pas fait et cela me manquait ! En effet, même si je suis de plus en plus sur un dressing minimaliste, ce n’est pas pour autant une excuse pour ne pas partager ici des idées de tenues ou d’accessoires.

Comment porter des espadrilles ?

Pour ce premier look de printemps, j’ai eu envie de mettre à l’honneur une paire d’espadrilles sur laquelle j’ai craqué lors du Festival You and Me 2019. Il s’agit d’une paire d’espadrilles customisée pour les mariées de chez L’Atelier du Oui. Le dessus de l’espadrille est personnalisé avec un ruban en dentelle un peu épais qui offre une découpe plus douce sur le pied. Le contour de la chaussure est sublimé par un volant en tulle qui provient de la robe de mariée de la créatrice. Je trouvais l’histoire tellement belle que je n’ai pas pu partir sans ces espadrilles. De plus, je trouve que ces chaussures sont ultra confortables et le compromis parfait pour l’été lorsqu’il ne fait pas assez chaud pour être en sandales.

Avec ces chaussures, j’ai eu envie de sortir les jambes nues et de rester dans mes couleurs préférées : bleu, rose et blanc. Vous connaissez ma passion pour les robes et les jupes. Celle-ci est vraiment jolie avec sa coupe rétro : resserrée à la taille avec un gros élastique et sa forme tulipe. J’aime particulièrement son tissu en coton léger rayé blanc et bleu. Pour le haut, j’ai sélectionné ce chemisier sans manche ajouré qui amène de la texture à l’ensemble.

En début de matinée, j’avais un trench bleu marine qui m’accompagnait. Cependant, je l’ai vite laissé tombé avec les chaleurs estivales avec lesquelles la météo honorait Paris !

Hanami à Paris : les accessoires

C’est au niveau des accessoires que j’ai ajouté cette touche de rose qui est identitaire chez moi : mes bijoux sont en verre soufflé rose, ainsi que mon sac à main qui reprend cette même teinte.

Une paire de lunettes forme papillon avait du mal à quitter mon visage.

Jupe – Monoprix / Top – Gérard Darel / Espadrilles – L’Atelier du Oui / Collier et boucles d’oreilles – OGGI / Bague vague – Histoire d’Or / Bague trèfle et perle – OGGI / Trench – Jodhpur / Lunettes – Jimmy Fairly / Foulard – Galeries Lafayette

hanami à parishanami à parishanami à parishanami à paris

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *