Recette cake protéiné pour régime végétarien

recette cake protéiné

Aujourd’hui, je vous partage une recette cake protéiné. Récemment, avec ma coach WW, j’ai compris que je ne consommais pas assez de protéines par rapport au volume d’activité physique que je fais chaque semaine. J’ai donc fait mes recherches et ait donc concentré mon alimentation pour obtenir cette quantité dont j’ai besoin. Je tiens à préciser que je n’étais pas en carence car je faisais attention à ce que je mangeais. Néanmoins, j’ai introduit d’autres aliments que j’ai découvert comme étant riches en protéines afin de compléter mon régime alimentaire. En effet, avec un régime végétarien ou vegan, la quantité de protéines dans les végétaux est différentes que dans la viande ou le poisson. Donc il est nécessaire de pousser son savoir nutritionnel plus loin afin de trouver ce qui s’adapte à notre style de vie.

Les aliments les plus riches en protéines végétales

La spiruline est de loin la meilleure source de protéines. Cette super algue fournit 65g de protéines pour une portion de 100g, soit deux fois plus que le soja. Elle peut se consommer en poudre ou en gélule. J’en ai récemment commandé, je vais tester et vous direz ce que j’en pense. Privilégiez toujours le bio et le made in France si possible.

La graine de soja est particulièrement riche en protéines puisqu’elle fournit 36g de protéines au 100g. Le soja est une alternative de poids à la viande puisqu’à volume égal, il renferme plus de fer et de protéines que le boeuf. C’est aussi une très bonne source d’acide gras essentiels qui permettent de lutter contre le cholestérol. Cependant, attention de ne pas trop en consommer (surtout si vous êtes une femme), il peut être un perturbateur endocrinien du fait de la présence d’un dérivé d’oestrogène dans sa composition.

Les graines de chanvre, en plus d’être riche en oméga-3, en vitamine A, D et E, elles sont une source non négligeable de protéines végétales. Elles fournissent 26g de protéines pour une portion de 100g. J’en ai également commandé chez Kazidomi. Elles peuvent se manger saupoudrées sur des légumes en salade ou cuits.

Les graines de courge sont une source importante de protéines végétales, elles contiennent 25g de protéines pour une portion de 100g. Elles sont aussi très bien pourvue en vitamines A, B1, B2 ainsi qu’en minéraux (fer, zinc, cuivre, potassium calcium).

Le beurre d’arachide est un aliment très riche en gras mais il est aussi riche en zinc, en phosphore, en vitamine B3 et surtout en protéines, puisque 100g de beurre d’arachide fournissent environ 25g de protéines.

L’azuki est un petit haricot rouge qui nous vient tout droit du Japon. Il mérite son moment de gloire puisqu’il contient un taux intéressant de protéines, 25g pour 100g. Cet haricot est le plus souvent associé à des légumineuses comme les lentilles ou les pois-chiches mais peut tout aussi se consommer en purée. Je l’aime en salade !

Les graines de fenugrec sont utilisées comme épices pour agrémenter les plats. Elles sont riches en fibres, stimulent la digestion et l’appétit et ont la particularité d’être très abondance en protéines puisqu’elles fournissent 23g de protéines pour une portion de 100g. Pour le moment, je n’en ai pas trouvé (juste sous forme de graines à germer).

Le tempeh est un aliment élaboré à partir de graines de soja jaune fermentées. Cette préparation originaire d’Indonésie qui ressemble à un fromage, est une source intéressante de protéines puisqu’elle en fournit près de 20g pour 100g. Le tofu est aussi très bien pourvu en protéines, il fournit 11,5g de protéines au 100g.

Noix, noisette, amande ou la pistache, ces fruit à coque sont une bonne source de protéines. Ils en apportent environ 20g pour 100g. Par ailleurs, la noix contient des stérols végétaux qui contribuent à faire baisser le mauvais cholestérol.

Le pois-chiche est le roi des légumineuses en termes d’apports en protéines puisqu’il fournit près de 19g de protéines pour 100g. C’est aussi une très bonne source de fibres, de magnésium et de calcium.

Graines de chia, originaire d’Amérique Centrale est particulièrement riche en antioxydants, en fibres, potassium et oméga-3, mais son principal atout réside dans sa teneur en protéines, 17g pour 100g.

Tout comme le maïs et le riz, l’épeautre est une céréale qui contient des protéines végétales. Elle détrône facilement ses congénères avec un score de 15g de protéines pour 100g.

Le quinoa est une très bonne source de protéines végétales puisqu’elle en fournit 14g pour 100g. Elle aussi très bien pourvue en acide aminés essentiels, en fibres, en sels minéraux et en fer non hémique. Elle peut aussi se targuer de faire partie des aliments qui ne contiennent pas de gluten.

Le sarrasin n’est pas avare en protéines, puisqu’elle en fournit 13g au 100g. Elle a l’avantage de ne pas contenir de gluten et c’est une source de manganèse, de magnésium et de cuivre. Elle peut se consommer sous sa forme originelle de grain ou bien en farine (par exemple pour réaliser des galettes bretonnes ou du pain).

Le son d’avoine, riche en fibres, en magnésium, en fer et en zinc, fournit aussi beaucoup de protéines, 13g pour une portion de 100g. Le son d’avoine est aussi réputé pour ses vertus, amincissantes, anti-diabète et anti-cholestérol.

recette cake protéiné

Comment manger des protéines végétales

Généralement, il est conseillé de composer son assiette de la manière suivante afin de transformer les aliments en acides aminés se rapprochant le plus des protéines animales : 2/3 de céréales avec 1/3 de légumineuses.

Si vous consommez du tofu, des oeufs, etc, les légumineuses peuvent toujours être utilisées à la place du féculent.

Recette Cake Protéiné

2 oeufs

1 pot de skyr nature

110g de farine de sarrasin

1CS d’huile d’olive

10g de bicarbonate de soude

15 olives vertes

30g de tomates séchées

30g de parmesan (fromage le plus protéiné 39,4g pour 100g)

Sel, poivre

Quelques graines de sésame

Mettre le skyr dans un saladier et ajouter les oeufs. Battre l’ensemble.

Ajouter la farine, le bicarbonate de soude, le set et le poivre. Mélanger bien.

Terminer par les olives, les tomates séchées, le parmesan (soit râpé, soit en copeaux, au choix) et l’huile d’olive.

Dans un plat à cake préalablement graissé avec un peu d’huile d’olive, verser la préparation. Parsemer de quelques graines de sésame et enfourner pour environ 25 minutes dans un four préchauffé à 180°C sur chaleur tournante.

Autres articles santé :

recette cake protéiné

Suivre:

Masques Qiriness : avis sur la gamme Wrap

masques qirinessmasques qiriness

Les masques Qiriness se compose d’une large gamme de Wraps comme la marque les surnomme. J’ai pu tester plusieurs produits de soins et il est temps de vous en faire en retour pour celles et ceux qui aiment se faire une session spa cocooning à la maison !

Masques Qiriness : la gamme Wrap

La gamme Wrap est la gamme de soins et spa de chez Qiriness. « Wrap » signifie « envelopper » en anglais donc la marque nous invite à prendre soin de notre peau en lui proposant un rituel spa en trois étapes :

  • 1ère étape : Le gommage est l’étape indispensable pour libérer la peau des impuretés. La marque a développé deux gommages : l’un à grains (Wrap Exfolys au Riz) ou sans grains (Wrap Exfolys) afin de faire peau neuve et de retrouver un éclat immédiat.
  • 2ème étape : L’étape du bain de vapeur avec le Sauna Visage est une étape importante du rituel Qiriness. En effet, le sauna visage permet d’ouvrir les pores afin d’augmenter l’action des produits. De plus, chaque galet possède un cocktail d’huiles essentielles qui ont une action naturopathique en complément en libérant l’esprit.
  • 3ème étape : C’est l’étape de l’enveloppement. Utilisez un masque crème ou en microfibre pour apporter une réponse ciblée à votre type de peau. Toute une gamme est disponible entre action éclat, hydratation, pureté, anti-âge, anti-taches…

La gamme Wrap comprend donc différents types de cosmétiques :

masques qiriness

Conseils d’utilisation

Ce que j’ai l’habitude de faire est d’alterner un soin complet avec gommage, sauna et masque avec un masques tissus.

Je vous invite à prendre 1h de votre temps pour réaliser votre soin. Mettez un peu de musique relaxante et commençait votre rituel de soin. Sur peau propre et sèche, démarrez avec le gommage, puis le sauna. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire une extraction des points noirs. Finir avec le masque que vous aurez choisi.

Avec mon type de peau, je privilégie le gommage enzymatique sans grain – même si le gommage au riz est très fin et peut très bien être utilisé par les peaux sensibles. En ce qui concerne les masques, mon choix s’est porté sur le masque hydratant et le masque vitaminé.

Avis sur les masques Qiriness

Vous savez que j’affectionne les produits Qiriness. Ils sont doux et efficaces et relativement abordables pour des produits disponibles en parfumerie.

Le gommage enzymatique Wrap Exfolys est parfait pour les peaux les plus sensibles. Il permet de libérer la peau des cellules mortes sans chauffer ou irriter la peau.

Le Wrap d’Eau est un must have lorsque notre peau a besoin d’un boost d’hydratation. Il apporte beaucoup de confort lorsque la peau le réclame. Je l’utilise régulièrement en hiver. Il peut même être posé tout au long de la nuit. La texture est légère et cocooning qui est très fraiche une fois appliquée.

Le Wrap Vitaminé est la solution parfaite pour donner un coup d’éclat à votre peau. Si vous sentez votre peau fatiguée, grise, manquant de lumière, il sera parfait pour réveiller votre épiderme. Sa formule est très agréable et sent bon. C’est dynamisant dès la première utilisation.

Le Wrap de Nuit Éclat Parfait est vraiment une bonne solution lorsque vous souhaitez de vous débarrasser de quelques petites imperfections.

Autres articles sur Qiriness :

masques qiriness

Suivre:

New York Cityguide : quoi faire en 3 jours ?

Après un très long moment, je m’attèle enfin à vous rédiger mon New York Cityguide. Vu la quantité de photos, j’avais un peu du mal à m’y mettre mais récemment, j’ai eu la nostalgie de ce voyage et j’ai y envie de m’y replonger.

New York Cityguide : le transport

Pour se rendre aux États-Unis, et plus spécifiquement New York, plusieurs compagnies font des liaisons régulières. Il est bon de savoir que New York possède trois aéroports : l’aéroport international John F-Kennedy, l’aéroport la Guardia de New York et l’aéroport international Liberty de Newark. Les vols internationaux arrivent donc soit à JFK, soit à Newark. Il y a des compagnies low cost qui proposent des tarifs avantageux. Dans ces cas-là, prévoyez d’apporter vos petites affaires pour plus de comfort (un pull bien épais, une bouteille d’eau en plus et des snacks ou un repas – car il faut avouer que la nourriture servie dans ces compagnies est ultra transformée et vraiment pas extra).

De Newark, vous avez un bus qui fait la navette avec le centre de New York (un peu le même principe que l’Orly Bus ou la navette pour l’aéroport Charles de Gaulle sur Paris) et qui vous dépose à Times Square. La navette coûte 18$ – ce qui est beaucoup plus avantageux que les petites navettes privées ou taxis.

De JFK, nous avions pris un uber. Comme nous étions 4, à partager, cela était correct en terme de prix et comme nous étions arrivés tard dans la nuit, c’était le moyen le plus rapide d’arrivée à notre hébergement.

Pour ce qui est du transport dans New York, j’ai toujours favorisé le métro. J’étais d’ailleurs le guide de notre groupe. Beaucoup de gens le trouvent difficile mais je crois que j’ai capté assez vite la logique et ne me suis jamais perdue. En cas de doute, je n’hésite pas à demander et les gens sont aidants. Ce que je conseille est de prendre la Métro Card qui propose un tarif un peu plus avantageux et que vous pouvez recharger tout au long de votre séjour.

New York Cityguide : la langue

La langue est bien évidemment l’anglais. L’anglais américain n’est pas le même que l’anglais britannique. Certaines expressions ou mots ne sont pas les mêmes mais globalement il est relativement facile de se faire comprendre.

New York Cityguide : l’hébergement

Le plus gros budget lorsque vous voyagez à New York. La demande était très importante, les prix s’envolent rapidement – et encore plus si vous souhaitez trouver une chambre dans le centre de Manhattan. En effet, vous pouvez trouver des hébergements plus abordables mais ils vont se trouver à l’autre bout de l’île ou bien à Brooklyn ou Williamsburg donc vous aurez de longs trajets en métro pour retourner dans le centre de Manhattan. Cela est un élément à prendre en compte par rapport à votre planning.

Nous qui y restions que peu de temps, nous avons pris le parti de rester dans le centre de Manhattan. J’ai pu tester deux hôtels à proximité de Central Park :

  • Empire Hotel : l’hôtel de Chuck Bass dans Gossip Girl. La décor de l’extérieur et du lobby fait rêver. Cependant, nous étions dans une chambre basique et le prix était assez élevé par rapport au service. Nous avons même eu le droit à une douche qui ne s’écoulait pas bien. L’Empire Hotel possède un rooftop assez sympa où nous avons une vue sur les buildings du quartier. Une petite piscine avec transats est également accessible mais il ne faisait pas assez chaud pour en profiter – dommage !
  • The Watson Hotel : un peu plus proche de Central Park que l’Empire Hotel, nous avons eu un meilleur deal pour les chambres – qui se sont révélées plus spacieuses et avec une salle de bain complètement fonctionnelle.

new york cityguidenew york cityguide

Personnellement, j’ai apprécié résider à proximité de Central Park parce que nous sommes à proximité du grand poumon de la ville. Le quartier est vivant mais plus calme que Times Square où vous avez aussi beaucoup d’hôtels. Un grand centre commercial avec un énorme Whole Food est à quelques minutes à pied…Le métro avec plusieurs connexions à Colombus Circle est tout proche, à pied, beaucoup de coins sympas sont accessibles, bref, ce secteur a beaucoup d’avantages.

New York Cityguide : devise

La devise est bien évidemment le dollar américain. En fonction de votre banque et de votre carte bancaire, vous pouvez vous organiser différemment. Personnellement, je retire toujours du cash avant de partir. Cependant, j’ai découvert à New York que certains endroits étaient cashless. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de possibilité de payer en cash. Les caisses n’acceptent que les cartes bancaires ou bien Apple Pay, je crois.

Si vous avez des frais bancaires pour les paiements internationaux, je vous invite à souscrire à la carte Revolut. Je l’ai fait récemment et c’est vraiment avantageux. Le service est complètement gratuit (à moins que vous souhaitez une personnalisation) et vous obtenez une carte avec zéro frais lors des paiements bancaires. Vous pouvez ajouter les devises que vous souhaitez à votre compte et gérer votre compte via l’application. Je ne l’ai pas encore utilisé à l’étranger mais ça ne saurait tarder.

New York Cityguide : se restaurer

Manger à New York est facile car il y a TOUT accessible presque tout le temps. Il y a des food trucks à de nombreux coins de rues, ils sont adeptes du snacking donc la nourriture est véritablement très accessible. Cependant, manger équilibré demande un peu plus d’organisation. En effet, vous n’aurez pas des fruits et légumes frais dans tous les endroits et lorsque vous en aurez, l’addition coûtera plus cher.

Nous voyons donc que la culture culinaire n’est vraiment pas la même. Vous pouvez manger une énorme slice de pizza pour 1 ou 2 dollar mais une salade sera plus proche des 10$. Comme je vous le disais, il y avait un grand Whole Food proche de l’hôtel, j’ai donc plus aller me chercher des petites choses « healthy ». Whole Food est un grand supermarché bio (pas très bon marché mais c’est New York). Dans ce magasin, vous pouvez acheter des fruits et légumes préparés (pratiques quand vous voyagez), une boulangerie et des bars (à salades, etc.) permettent de composer des repas plutôt équilibrés.

Nous avons testé the Levain Bakery lorsque nous étions Harlem. Mes compagnons de route ne connaissaient pas donc je les ai amené tester leurs fameux cookies qui font le tour du monde. On s’est régalé mais je crois que je préfère quand même mes cookies !

New York Cityguide : le programme

Je ne suis restée que 3 jours à New York donc le temps passe très vite et il n’est évidemment pas possible de tout faire – la ville étant si grande. Je n’ai pas fait les musées et suis donc restée majoritairement à l’extérieur pour profiter et m’imprégner le plus de la ville.

Puisque nous étions dans le secteur de Central Park, il est évident d’aller explorer ce parc. Sa taille est immense donc il faudrait de longues heures pour tout faire. Cependant, je vous conseille d’aller voir la Bethesda Fountain avec la Bethesda Terrace et le fameux souterrain que nous pouvons voir dans plusieurs films. Vous avez également le lac où vous pouvez faire de la barque et il y a aussi la célèbre Loeb Boathouse.

http://

Marshmalloword-new-york-cityguide-20
Marshmalloword-new-york-cityguide-21
Marshmalloword-new-york-cityguide-24
Marshmalloword-new-york-cityguide-26
Marshmalloword-new-york-cityguide-23
Marshmalloword-new-york-cityguide-12
Marshmalloword-new-york-cityguide-41
Marshmalloword-new-york-cityguide-9
Marshmalloword-new-york-cityguide-10
Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image...

L’autre élément que je voulais absolument voir est la statue d’Alice au Pays des Merveilles où beaucoup d’enfants viennent jouer. Pas très loin de ce lieu, dans l’Upper East Side, vous pouvez voir la maison de Nate Archibald dans Gossip Girl ! La maison est vraiment très jolie et ça vaut le coup – si vous aimez le show, d’aller la voir.

new york citywide

En sortant de Central Park, vers la 5ème Avenue, vous pourrez voir The Plaza Hotel – très connu par son apparition dans de nombreux films et son luxe, le concept store de luxe Bergdorf & Goodman. Vous avez ensuite la fontaine Pulitzer à proximité qui se détache de la grisaille new-yorkaise par son or rayonnant.

En descendant la 5ème avenue, vous pourrez profiter de plusieurs monuments en marchant : tout d’abord, au plus proche de Central Park, vous avez la Trump Tower. Vous pouvez aussi voir de jolies églises et cathédrales en marchant quelques blocks comme l’église Saint Thomas et la Cathédrale Saint Patrick. Derrière l’église Saint Thomas, vous aurez accès au MoMa. En face de la Cathédrale Saint Patrick, vous aurez accès au Rockefeller Center.

Si vous continuez de marcher, vous arriverez devant la New York Public Library avec le Bryant Park juste derrière.

http://

Marshmalloword-new-york-cityguide-27
Marshmalloword-new-york-cityguide-12
Marshmalloword-new-york-cityguide-13
Marshmalloword-new-york-cityguide-28
Marshmalloword-new-york-cityguide-29
Marshmalloword-new-york-cityguide-32
Marshmalloword-new-york-cityguide-39
Marshmalloword-new-york-cityguide-17
Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image...

Lorsque vous êtes au niveau de la New York Public Library, vous pouvez prendre la W42 street pour explorer le Grand Central Terminal – à nouveau la fameuse station de trains avec son ciel avec les signes du zodiaque, ses grands escaliers, son horloge et son kiosque. Un peu plus loin, vous verrez percer le Chrysler Building d’un acier étincelant et quasiment en face le Chanin Building qui est un bel exemple de l’architecture Art décor new yorkais. Cette tour est ceinturé de magnifiques frises en bronze sur le thème de l’évolution.

En revenant sur la 5ème Avenue, descendez encore un peu et vous trouverez ensuite l’Empire State Building.  Je n’ai pas eu le temps de monter à l’Observatoire mais le hall est accessible avec son décor si spécifique.

Finissez l’excursion sur la 5ème Avenue en arrivant sur le croisement avec Broadway et vous verrez le Flatiron Building, le fameux immeuble « fer à repasser ». À côté, vous avez le Madison Square Park où vous pouvez profiter des rayons du soleil lorsque ce dernier est de sorti.

Sur la 7ème Avenue, vous avez le Carnegie Hall en sortant de Central Park, et plus bas, Times Square avec tous ces devantures lumineuses, ses magasins et théâtres, etc.

J’ai ensuite exploré rapidement Little Italy et Chinatown.

http://

Marshmalloword-new-york-cityguide-2
Marshmalloword-new-york-cityguide-6
Marshmalloword-new-york-cityguide-4
Loading image... Loading image... Loading image...

Nous sommes aussi allés du côté de Wall Street pour voir le Taureau de Wall Street « Charging Bull ». Nous avons vu aussi une autre sculpture dans le quartier : la « Fearless Girl« .

new york cityguidenew york cityguide

Toujours plus au Sud, nous avons voulu voir la Statue de la Liberté. Il est possible de la voir gratuitement en prenant le Ferry pour Staten Island au niveau de South Ferry. La traversée est vraiment chouette car nous avons une très belle vue sur la baie, ses buildings et la statut. Même si nous nous y arrêtons pas, nous profiter de la beauté du lieu.

new york cityguide

En allant au niveau de South Ferry, vous avez le East Cost Memorial est le mémorial de la 2nde Guerre Mondiale avec un grand aigle sculpté et huit colonnes avec les noms engravés des soldats américains .

new york cityguidenew york cityguide

Évidemment, lorsque vous allez à New York, je vous invite à aller à Brooklyn !

Autre article sur New York :

Suivre:

Recette indienne dhal de haricots blancs

Recette indienne dhalRecette indienne dhal

Je vous ai partagé dans mes stories Instagram une recette indienne dhal que j’ai improvisé. C’était tellement bon que j’ai eu envie d’en faire un article !

Personnellement, j’adore la cuisine indienne qui est plein de parfums et de couleurs. Parfois, nous pensons que certaines cuisines étrangères sont difficiles à réaliser. Cependant, Internet regorge d’idées et d’astuces pour donner un peu d’originalité à ses repas. Alors, n’hésitez pas plus longtemps !

Recette indienne dhal de haricots blancs

Ingrédients

1 oignon blanc

1 bocal d’haricots blancs (environ 400g)

2 courgettes

1 briquette de crème de soja (ou lait de coco)

1 CS d’huile d’olive

1 cc de cumin

1 cc de curry

1/2 de curcuma

Laver et raper les courgettes. Réserver.

Éplucher et émincer l’oignon.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une grande sauteuse. Faire dorer l’oignon avec les épices.

Ajouter la moitié des courgettes. Bien mélanger.

Verser les haricots blancs et baisser la plaque sur feu moyen.

Terminer avec la crème de soja et laisser mijoter le dahl.

Faire cuire du riz basmati à part.

Une fois que le mijoté est prêt, rajouter le reste des courgettes pour avoir un peu de croquant dans la préparation.

Servir le dhal avec le riz et parsemer de coriandre ciselée.

Autres recettes indiennes :

Pour plus de recettes indiennes, je vous invite à découvrir Bollywood Kitchen.

Recette indienne dhalRecette indienne dhal

Suivre:

Sac à dos femme tendance : l’atout mode de la rentrée

sac à dos femme

Le sac à dos femme est une pièce qui a pris de plus en plus de place dans l’univers de la mode et où les créateurs se sont emparés de cette pièce très « écolière » pour y donner une touche tendance. Personnellement, je n’ai jamais été très sac à dos mais, sur l’injonction de mon kiné, il a fallu y passer pour éviter les sacs trop lourds pour mon dos.

Mais où trouver un sac à dos pratique et dont le style pourrait matcher le mien ? J’ai eu le plaisir de découvrir un nouveau concept de sac très versatile et j’ai eu envie de vous le présenter ici !

Sac à dos femme tendance : le concept TA.THA.TA

TA.THA.TA est une marque thaïlandaise qui a mis au point des sacs « fun+tional », c’est-à-dire fun et fonctionnel à la fois. Entreprise créative, TA.THA.TA a développé une ligne de sacs qui veulent s’adapter à notre mode de vie, très on-the-go, à la fois ergonomique et écologique avec des technologies dans la fabrication afin de ne pas oublier notre planète.

La marque souhaite continuer de travailler de l’artisanat avec de beaux et solides produits. Tous les sacs TA.THA.TA sont fabriqués à la main par une petite mais passionnée équipe à Bangkok. À chaque étape du processus, TA.THA.TA vise à minimiser les déchets et à maximiser le soutien apporté à la communauté locale et aux fournisseurs.

La toile dans laquelle est confectionné les sacs est équipée de la technologie Smartrepel® Hydro. Le tissu (type gros grain) est un déperlant biodégradable et respectueux de l’environnement qui va garder LE sac parfaitement sec. Cette technologie avancée et durable, offre une protection hydrofuge, sans produit fluoré.

Les sacs TA.THA.TA ont de multiples usages : 3-en-1 et 4-en-1. Sac à mains, sac à dos, sac en bandoulière ou tote bag, ils sont convertibles en un clin d’oeil grâce au savoir-faire des équipes qui ont avant tout pensé à la fonctionnalité et la simplicité d’usage des sacs.

Développés en de multiples coloris, il existe un sac TA.THA.TA pour chacune et chacun d’entre nous. En France, vous pouvez trouver cinq produits :

  • le sac PIN (29,90€) : est une pochette assortie aux sacs TATHATA. Elle est l’accessoire complémentaire pour les cosmétiques, bijoux et accessoires pour compléter notre organisation personnelle.
  • le sac SLEEVE (65€) : est une pochette d’ordinateur portable qui offre aussi la possibilité de ranger papiers et petits accessoires.
  • le sac MIM (129,90€) : 3-en-1, MIM est un sac qui fait sac à main, sac à dos et sac bandoulière.
  • le sac DUMPLING (149,90€) : 4-en-1, DUMPLING est un sac qui fait sac à main, sac à dos, tote bag et sac bandoulière.
  • le sac SWIFT (149,90€) : 4-en-1, SWIFT est un sac qui fait sac à main, sac à dos, sac cabas et sac bandoulière.

sac à dos femme

Modèle Swift

Le modèle qui correspond le plus à mon style de vie est le modèle SWIFT qui est suffisamment grand tout étant compact. L’intérieur du Swift se compose de deux compartiments intérieurs dont un avec une grande fermeture à glissière, des poches pour stylos et un compartiment pour mon ordinateur portable (qui convient au 11″ à 13″) avec rembourrage pour une protection optimale. En fonction de mes besoins, je peux l’utiliser soit en cabas ou sac à dos. Je trouve qu’il est l’allié parfait pour les voyages. Il y a aussi deux compartiments extérieurs qui se ferment avec un velcro : pratiques pour glisser son pass Navigo, un snack, etc.

Lorsque j’ai vu le coloris Flamingo sur le site TA.THA.TA, ce fut un véritable coup de coeur ! Un joli rose pastel qui se combine avec un gris perle. La doublure est d’un joli bleu nuit.

Comment porter le sac à dos ?

Ce qui me faisait peur avec le sac à dos est qu’il jure avec mon style. En effet, je n’aime pas les sacs trop volumineux. Je les préfère avec une structure assez affirmée et qui puissent rentrer en symbiose avec mon dressing.

Avec ce modèle, je trouve que mon look ne perd pas de sa féminité. Il donne un petit côté streetwear et très urbain. Il s’adapte parfaitement bien avec mes robes et jupes. Avec un look tout en bichromie comme ici, il donne une touche de couleur très fraîche. Avec un look coloré, il donnera de la légèreté. Comme mon dressing est majoritairement composé de bleu, rose et blanc, il s’accorde parfaitement.

Pour une touche très fashion, il est possible de porter son sac à dos de différentes manières – et ce sac le favorise d’autant plus. Le sac à dos peut se glisser négligemment sur une seule épaule, ou bien à la main grâce à sa hanse.

Autres articles fashion :

sac à dos femme

Suivre:

Comment décorer une cheminée en marbre ?

comment décorer une cheminéecomment décorer une cheminée

Comment décorer une cheminée en marbre ? Un élément souvent présent dans les vieux appartements parisiens et une pièce que j’adore chez moi ! Je vous partage comment j’ai décoré la mienne.

Comment décorer une cheminée en marbre

Une cheminée condamnée est un élément fort dans une pièce et peut servir à donner une véritable personnalité à votre intérieur.

Pour décorer une cheminée, il y a quelques repères que nous pouvons utiliser.

Comment décorer une cheminée : la Structure

Au niveau de la structure, il est possible de choisir une construction triangulaire ou bien une construction linéaire pour organiser vos éléments de décoration.

Par exemple, pour créer des niveaux, choisissez des éléments de hauteur différente ou bien crée des niveaux en superposant des livres.

comment décorer une cheminéecomment décorer une cheminée

Couleurs et textures

En fonction de la pièce où se situe la cheminée et de l’ambiance créée dans la pièce, vous pourrez intégrer quelques touches de couleurs afin de créer une cohérence avec votre intérieur.

Chez moi, la pièce dans laquelle se trouve la cheminée a plusieurs meubles en bois (en plus du parquet) et le thème couleur s’organise autour du rose, du gold et d’une petite jungle urbaine. J’ai donc disposé des éléments qui rappellent cette ambiance.

Miroir, mon beau miroir

Je pense qu’avoir un miroir sur sa cheminée, ou accrocher sur le mur au dessus, est un véritable plus. Ça habille le mur et surtout, cela permet d’agrandir la pièce. Personnellement, la propriétaire a disposé un grand miroir blanc un peu ancien qui permet véritablement d’ouvrir la pièce qui est plus petite que la chambre.

Lumières

Si vous avez une prise de courant à proximité, je vous invite à avoir une lampe d’appoint sur la cheminée. Cela amène une touche cosy et cocooning en fin de soirée.

J’ai aussi ajouté une guirlande lumineuse que je branche en hiver pour ajouter une touche un peu féérique – surtout en période de fêtes !

Objets de décoration

C’est sur ces objets que vous allez exprimer votre histoire, votre personnalité. J’ai ajouté un flacon de parfum parce que j’adore ça et celui-ci matchait parfaitement avec le thème couleur. J’y ai ajouté un poisson en verre qui représente l’abondance en feng shui et des petits souvenirs de New York (carte postale) et un set de cartes d’astrologie.

Une autre pièce que j’affectionne beaucoup est le tambour avec la rose brodée que j’ai réalisé lors d’un atelier avec Studio Jonesie.

comment décorer une cheminéecomment décorer une cheminée

Autres articles déco :

Suivre:

Patchology : avis sur les masques et patchs visage

patchology

Patchology est une marque qui a récemment fait son entrée chez Sephora. Étant curieuse de découvrir leurs produits, je vous emmène explorer le concept de cette marque.

Patchology : la marque

Patchology est une marque créée autour de l’idée que la façon de délivrer les ingrédients d’un soin de peau peut tout changer. Il y a plus de dix ans, l’équipe fondatrice a commencé à développer des technologies de patch pour le domaine médical. Aujourd’hui, la marque continue d’étendre cette expertise pour créer des produits qui travaillent plus rapidement sur des zones ciblées. Patchology crée des produits qui suivent nos horaires, que nous ne disposions que de 5 minutes, nous trouverons des soins adaptés à notre rythme de vie.

La marque est donc disponible chez Sephora. La marque se veut accessible avec des produits commençant à 5,99€ pour certains patchs jusqu’à 40€ pour les crèmes.

patchology

Patchology : Quels patches visage tester ?

Flashpatch : patches gels illuminateurs pour les yeux

Les Flashpatch sont des patchs qui vont illuminer le regard en seulement 5 minutes grâce au gel illuminateur FlashPatchMD. Ce complexe lutte contre l’hyperpigmentation et aide à relancer la microcirculation de cette zone fragile.

Conseil : à mettre au frigo avant application pour un effet fraîcheur décuplé.

Kiss Kiss : une pluie de baisers

Le patch Kiss Kiss est un patch qui va réhydrater et adoucir la bouche en un clin d’oeil. Dans le kit, vous trouverez un gloss qui se transforme en baume à l’action nourrissante durable grâce au complexe FlexMasque™. Ce patch protège les lèvres en scellant les actifs bienfaisants à l’intérieur.

Conseil : à utiliser avant une soirée !

Breakout box : trousses anti imperfections 3 en 1

La Breakout box est un kit complet qui souhaite être la trousse d’urgence en cas d’imperfections. Elle souhaite éliminer l’acné, purifier la peau et guérir les imperfections en quelques heures. La marque a crée un trio de patches, à la fois doux et efficaces ainsi que des bandes de traitement de l’acné. Les ingrédients anti-inflammatoires et exempts de bactéries (comme l’acide salicylique, l’huile d’arbre à thé et l’hamamélis) amorcent la formation de taches de guérison et le décolmatage des pores en quelques heures à peine.

Conseils : à utiliser dès que vous sentez un bouton pointer le bout de son nez.

patchologypatchology

Suivre:

Parfum fleur d’oranger : Histoire d’Orangers L’Artisan Parfumeur

parfum fleur d'oranger

Le parfum fleur d’oranger est un grand classique dans le monde de la parfumerie : accessible à toutes les sensibilités, frais, léger…C’est une note à laquelle personne n’est étranger. Aujourd’hui, je souhaite vous parler d’une gamme que j’affectionne particulièrement et vers laquelle je me tourne chaque été.

Parfum fleur d’oranger : pourquoi plaît-il autant ?

Le parfum fleur d’oranger est une note qui touche tout le monde. Elle nous rappelle notre petite enfance car la fleur d’oranger est souvent présente dans les produits bébé, comme l’amande douce. Elle a ce petit quelque chose de réconfortant et universel qui la rend très accessible dans l’univers de la parfumerie.

La fleur d’oranger est une note que nous retrouvons donc dans de nombreux parfums avec des déclinaisons à la fois fraîches ou plus soutenus en fonction des créations.

La fleur d’oranger est une odeur mixte qui plaît autant aux femmes qu’aux hommes, aux jeunes et aux moins jeunes !

parfum fleur d'oranger

Histoire d’Orangers L’Artisan Parfumeur

S’il y a un bien un parfum à la fleur d’oranger dont je ne peux plus me passer lorsque l’été arrive, c’est bien Histoire d’Orangers de L’Artisan Parfumeur.

Ce parfum est un magnifique parfum hespéridé mixte. Crée par le parfumeur Marie Salamagne, ce parfum est comme un écho à un souvenir immuable d’un coucher de soleil sur les remparts de Taroudant, au Maroc.

L’absolue de fleur d’oranger est omniprésente, tendre et lumineuse. Ensuite vient les pétales de thé blanc qui viennent rafraîchir la fleur d’oranger. Le musc et une touche d’ambrox qui donnent la sensation d’une peau doucement chauffée par le soleil. Enfinn, la fève tonka, légèrement amandée, fait écho à l’argan que l’on trouve partout dans la vallée de Souss.

La création prend de la hauteur et incarne comme un nuage délicat. C’est lumineux et pur – lorsque vous vaporisez Histoire d’Orangers, c’est une bulle de fraîcheur qui explose et diminue la température de quelques degrés.

En plus de me plonger dans cette création, je vous invite à découvrir les produits pour le corps qui combinent des notes de fleurs d’orangers, de musc et de néroli :

  • le Gel Douche Histoire d’Orangers : Avec sa texture légère et transparente, le gel moussant pour le corps L’Artisan Parfumeur adoucit la peau tout en la laissant veloutée et délicatement parfumée. Sa formule est riche en vitamine E et sans parabène, ni silicone. Le gel moussant peut être utilisé seul ou en complément du lait pour le corps parfumé.
  • le Lait Corps Histoire d’Orangers : cette crème fond délicieusement sur la peau, la laissant lisse et satinée.  La formule est aussi concentrée en vitamine E et sans parabène, ni silicone. Elle peut être portée seule et ou en layering qui va venir compléter de votre parfum afin d’en intensifier le sillage.

parfum fleur d'oranger

Autres articles sur L’Artisan Parfumeur :

Suivre: