Fabriquer ses cosmétiques avec Onatera

Fabriquer ses cosmétiques est une tendance de plus en plus marquée – notamment avec la volonté de réduire ses déchets et de retrouver des produits plus naturels.

J’ai récemment découvert la marque Ouatera qui propose cette alternative autour des soins et de la beauté. Je vous en dis plus dans l’article !

Fabriquer ses cosmétiques : la marque Onatera

Onatera est le leader français du e-commerce de produits naturels de santé, de beauté et de nutrition. Dépositaire de plus de 30 ans d’expérience en naturopathie, ce site propose une palette complète de services et de conseils ciblés répondant à tous les besoins.

Ouatera est une entreprise familiale localisée dans le Sud-Est de la France, à Aix-en-Provence exactement. Née en 2011, de la volonté de donner accès à l’offre la plus large possible en produits naturels de qualité, Onatera est spécialisée dans la distribution de compléments alimentaires, d’huiles essentielles, d’extraits de plantes et de produits de soin, tous exclusivement issus des trésors généreux de la nature, et bio autant que possible.

Je trouve que les tarifs proposés par Onatera sont plutôt compétitif. Le conseil que j’ai envie de vous donner et de procéder par grosses commandes tous les trimestres par exemple, pour faire votre « plein » ou alors de se regrouper avec des amis ou la famille afin de limiter les frais de ports et l’impact environnemental de votre envoi.

Fabriquer ses cosmétiques : le choix du produit

Étant curieuse de fabriquer ses cosmétiques, je me suis lancée dans un premier essai. J’ai choisi de tester le Pack Huile Démaquillante Express parce que s’il y a bien une chose que j’aime tester dans les cosmétiques, c’est tout ce qui est en lien avec le démaquillage. Ce dernier est une étape extrêmement importante dans mes routines de soin quotidienne et j’y fais particulièrement attention.

Ce pack contient :

  • un flacon d’huile végétale de noyau d’abricot bio,
  • un flacon d’eau florale de rose de Dammas bio,
  • un flacon de vitamine E.

Afin de réaliser au mieux son produit, Ouatera suggère sur la page de la recette le matériel dont nous pourrions avoir besoin, comme un flacon pompe pour mettre notre produit et des pipettes afin de réaliser notre dosage. Si nous commandons ce matériel, un budget de 15€ sera nécessaire.

Fabriquer ses cosmétiques : les étapes

Avec les fiches recettes Onatera, fabriquer ses cosmétiques est un jeu d’enfant. Pour réaliser son huile démaquillante, il suffit de :

  1. Verser 25 ml d’huile végétale de noyau d’abricot, à l’aide d’un entonnoir directement dans un flacon-pompe,
  2. Puis, les 25 ml d’eau florale de rose et
  3. Terminer avec les 2,5 ml de vitamine E.
  4. Agitez bien et conservez à l’abri de la lumière.

Précaution avant utilisation : Avant de tester le produit sur la peau, il est recommandé de faire un test dans le pli du coude afin d’éviter tout risque d’allergie (même si parfois, les réactions sur la peau du visage peuvent différer un peu de celles du corps). Si aucune réaction anormale n’est apparue dans les 24 heures après ce test, le produit cosmétique peut être utiliser.

Fabriquer ses cosmétiques : utilisation et avis

Avant d’utiliser l’huile démaquillante, bien agiter le flacon puis pulvériser l’émulsion sur un coton ou au creux de la main si, comme moi, vous préférez faire un massage avec vos mains. Personnellement, j’y ajoute un peu d’eau chaude afin d’aider à faire « fondre » le maquillage sans trop frotter. Je m’aide d’un carré de coton lavable préalablement mouillé afin de retirer le plus gros du maquillage.

Bien rincer la peau avant de passer au reste de votre routine. J’utilise un nettoyant moussant qui me permet de terminer le nettoyage de peau avant de tonifier et hydrater mon visage.

L’huile démaquillante est une option parfaite si vous souhaitez démaquiller efficacement votre peau sans l’agresser. Pour les peaux les plus sensibles, je vous conseillerais l’huile végétale de Camélia qui est très douce – et surtout non-comédogène (évite les points noirs).

La vitamine E présente dans la formule permet d’offrir une action anti-oxydante à l’épiderme. L’eau florale de rose offre douceur et confort lors du démaquillage.

Et vous, avez-vous tenté de fabriquer vos cosmétiques ?

Autres articles sur les huiles démaquillantes :

fabriquer ses cosmétiquesfabriquer ses cosmétiquesfabriquer ses cosmétiques

Suivre:

Yummy & GuiltFree : mon avis

Yummy & GuiltFree est un concept autour de la gaufre sans gluten. J’ai eu l’occasion, à plusieurs reprises d’y manger, et j’avais envie de vous en dire plus sur ce lieu.

Yummy & GuiltFree : le concept

Yummy & GuiltFree est un concept de gaufre sans gluten version gastronomique. Le concept a été fondé par la famille Collon, père et fille. Il leur a fallu plusieurs années afin de mettre au point la recette de la pâte à gaufre sans gluten parfaite qui ne faisait pas l’impasse sur le goût et la texture.

La famille Collon s’est associée avec le chef Damien Cassart pour développer la carte des gaufres, tant salées que sucrées. Damien Cassart a une forte expérience dans le milieu hôtelier et gastronomique. Convaincu du développement du sans gluten, il s’est associé aux fondateurs de Yummy & GuiltFree afin de soutenir la production et l’identité gustative de la marque.

Yummy & Guiltfree possède trois boutiques :

  • Temple : au coeur du Marais, à côté du BHV, une petite boutique qui vous accueille entre deux sessions shopping.
  • Gare de Lyon : avant de monter dans le train, réservez-vous un repas ou goûter gourmand pour votre voyage.
  • Montmartre : la dernière ouverture qui se veut initier une nouvelle identité de Yummy & GuiltFree, endroit parfait pour dîner avant de profiter des théâtre ou cinémas à proximité.

Yummy & GuiltFree : la carte

Yummy & GuiltFree propose des gaufres en version salée et sucrée. Une carte courte avec des recettes développées avec Damien Cassart afin de proposer des plats savoureux et un tant soit peu régressifs ! Le bonus est que dans les boutiques, tout est fait maison et préparé devant nous.

Sur la carte, vous découvrirez quatre gaufres « iconiques » salées :

  • la croque-monsieur,
  • la poulet thaï,
  • la saumon,
  • la fish.

Et deux gaufres salées éphémères qui varient en fonction des saisons. Parmi celles-ci, l’une est toujours végétarienne.

Les gaufres « iconiques » sucrées sont au nombre de six :

  • nature ou sucre,
  • crème chocolat,
  • crème de citron,
  • coulis de caramel,
  • cheese cake,
  • pâte à tartiner choco-noisette.

En ce qui concerne les éphémères sucrées, elles sont au nombre de trois et varient également au cours de l’année.

En plus des gaufres, vous pourrez trouver des biscuits type cookies, financiers, etc. et une sélection de thés glacés et boissons gouteuses et moins sucrées que des sodas classiques.

Yummy & GuilFree : mon avis

J’ai eu la chance d’être invitée à l’inauguration de la nouvelle boutique boulevard Montmartre et j’ai été séduite par la nouvelle identité visuelle de la marque. Un esprit dinner qui se révèle élégant et un brin vintage.

L’avantage de cet endroit est que vous soyez omnivore, végétarien ou sans gluten, il y a une option pour tout le monde. Mes amis aiment m’accompagner dans ces lieux pour un moment de gourmandise assumée et sans frustration !

Évidemment, étant végétarienne, j’ai pris à plusieurs reprises la végétale que j’ai trouvé excellente, vraiment dans l’esprit gastronomique tant dans les goûts que la présentation. Pour ce qui est du sucré, j’ai pu goûter la crème citron – bonne mais qui n’était pas assez citronnée à mon goût. Sur les goût citron, j’aime l’acidité un peu appuyée. La création de Damien Cassart se veut accessible à tous les palets. La seconde que j’ai dégusté est celle à la pâte à tartiner choc-noisette : et OMG !, un délice ! Le bon point est que toutes les crèmes et cette pâte à tartiner sont faites maison – exit le Nutella et autres cochonneries.

En terme de tarif, les prix sont abordables et honnêtes pour du fait maison et cette tendance du snacking chic.

Personnellement, j’ai plaisir à y retourner, seule ou accompagnée, tout au long de l’année !

Autres articles sans gluten :

Yummy & GuiltFreeYummy & GuiltFreeYummy & GuiltFreeYummy & GuiltFreeYummy & GuiltFreeYummy & GuiltFree

Suivre:

Festival You and Me Paris 2019

Le Festival You and Me est un salon autour du mariage afin que des futurs mariés puissent rencontrer des prestataires mais aussi aux professionnels du métier, blogueurs, etc. de sentir les tendances et faire des découvertes intéressantes. L’édition 2019 est la seconde édition de ce festival et s’est tenue dans la Galerie Joseph en plein coeur du marais.

Dans cet article, je vais partager avec vous quelques coups de coeur que j’ai eu pour certains professionnels du métier.

Festival You and Me : les robes de mariée

Bien que je ne sois pas une spécialiste de la robe de mariée comme mon amie Charlotte du blog La robe de mariée Paris, j’aime la mode et les belles créations.

J’ai rencontré la créatrice Élodie Courtat qui crée des robes inspirées des 70’s avec une identité autour des broderies florales et du crochet. Le crochet, souvent associé à nos grands-mères est travaillé de manière élégante et délicate dans le détail de certaines robes ou bien à travers des châles, pièces mythiques des années 70. Donnez moi de la dentelle, des broderies florales, une touche de couleur, je suis fan !

Mon second coup de coeur a été pour Tasya Talitha qui crée des robes de mariée et de soirée sur mesure. La touche de Tasya Talitha est une gamme très Haute Couture où les allures sont sobres, floues, et élégante. J’ai d’ailleurs eu un énorme crush pour une magnifique jupe patineuse que j’adorerais ajouter à mon dressing !

Festival You and Me : la papeterie

Avy Cuty est une ligne de papeterie éco-responsable, made in France et dessiné à la main. Afin de soutenir une alternative plus respectueuse de l’environnement, l’équipe d’Avy Cuty propose des impressions recto-verso afin de limiter le papier ainsi que des créations sur papiers recyclés. Délicat, girly et nature compose l’univers d’Avy Cuty.

Leaflet Box est une ligne de papeterie et de livrets de cérémonie. Ces livrets, d’abord destinés pour les mariages et baptêmes peuvent se décliner pour des cérémonies laïques ainsi que pour des mariages d’autres confessions. Le souhait de Leaflet Box est que les couples puissent proposer une création qui puisse accompagner les cérémonies, témoigner de ce moment et leur philosophie de l’amour, de la vie, etc.

Festival You and Me : les accessoires

L’Atelier du Oui offre une large gammes d’accessoires, fabriquer uniquement à la commande pour limiter au maximum les surproductions et réduire leur impact sur la planète. L’Atelier du Oui privilégient les matières premières de qualité et made in France. Par exemple, j’ai craqué sur une paire d’espadrilles customisées. À l’origine pour une mariée mais je compte bien les porter cet été avec mes jupes et robes !

Chez Pauline est une ligne d’accessoires et plus précisément de noeuds papillon réalisés sur-mesure mais aussi cravate et petits accessoires pour femmes (headbands, bracelet, etc.). Les noeuds papillon présentés lors du Festival You and Me étaient très beaux, élégants et surtout fabriqués dans des tissus de qualité – mention spéciale pour les modèles tartan qui ont attiré mon attention – et ce encore plus, depuis ma passion récente pour la série Outlander !

Festival You and Me : les bijoux

Les Majestés est une marque qui compose des bijoux fins et des coiffes pour la mariée. L’univers de la créatrice est précieux, bucolique et romantique. J’ai vraiment adoré toutes ses créations pour les cheveux : pics, serres têtes ou headbands qui sont fabriqués dans son atelier à Biarritz. Je trouve que les bijoux de tête sont vraiment un détails qui font toute la différence pour une tenue de mariée et qui apporte une touche de préciosité dans le détail.

Flore & Zephyr est une marque de joaillerie éco-responsable. La marque crée l’ensemble de ses bijoux dans leur atelier strasbourgeois Ils sont entièrement réalisé à la main en or équitable Fairmined. Derrière cet or, un label garantit respect environnemental, progrès social et développement économique des communautés minières. Flore & Zephyr souhaite également proposer du sur-mesure en fonction des demandes des futurs mariés.

Autres articles sur le même sujet :

festival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and mefestival you and me

Suivre:

DIY St Valentin : sachets de thé en forme de coeur

La Saint Valentin est un moment où je pense que les petites intentions et du temps accordé à l’autre sont plus importantes que n’importe quel autre cadeau, c’est pour cela que j’ai pensé à un DIY St Valentin ! Et vous, quelles surprises préparez-vous pour ce moment ?

DIY St Valentin : sachets de thé en forme de coeur

Si votre moitié (ou vous-mêmes) est un(e) fan de thé, pourquoi ne pas personnaliser chaque tasse avec une petite touche de tendresse et de romantisme ? Cette activité peut aussi se réaliser avec ses amies pour un moment de sororité !

Matériel

Filtres à thé

Fil à coudre blanc

1 aiguille

1 épingle

1 modèle cœur en papier

1 stylo

1 agrafeuse (personnellement, j’ai préféré tout coudre)

Feuilles de papier coloré (au choix)

Thé au choix

Découpez les cœurs dans les filtres à thé en épinglant le modèle dessus. Conservez les cœurs deux par deux.

Cousez les deux faces du cœur ensemble en commençant par le pointe supérieure. Pour commencer à coudre, je ne fais pas de nœuds mais je dédouble le fil afin que cela fasse une boucle pour y passer l’aiguille afin de sécuriser le début de couture. Conserver 4 ou 5 millimètre de tissu pour la bordure.

Une fois que vous avez fait le tour du cœur, conservez une petite ouverture afin d’y verser le thé que vous aurez choisi. Par sachet, j’y met l’équivalent d’une petite cuillère à café.

Terminez la couture et réalisez un nœud au niveau de la pointe supérieure.

Conservez une dizaine de centimètre de longueur de fil afin d’y ajouter la languette en papier.

Pour les languettes en papier, je découpe des rectangles d’environ 1,5 centimètres de large sur 5 centimètres de long. Vous pouvez soit agrafer le fil, soit le coudre comme j’ai fait en faisant passer l’aiguille dans la pliure du papier. Réalisez un nœud à l’intérieur de la languette afin de sécuriser le tout et couper l’excédent de fil.

Personnalisez les languettes en y glissant des petits surnoms ou mots d’amour.

Glissez les sachets dans une jolie boîte avec un mug et quelques douceurs…

Passez une douce St Valentin !

DIY St ValentinDIY St ValentinDIY St ValentinDIY St ValentinDIY St ValentinDIY St ValentinDIY St ValentinDIY St Valentin

Suivre:

Bagels maison : le goût de l’Amérique à la maison

 

Faire des bagels maison était une envie que j’avais depuis longtemps ! J’adore l’histoire derrière ces petits pains, leur présence quasi dans des séries américaines que j’ai pu visionner…Bref, après avoir été au Canada où j’ai pu goûter aux Bagels, j’ai eu envie de les préparer moi-même.

Bagels maison : l’histoire

Les bagels, petits pains rond en forme de donuts, d’origine juive. Très populaire dans les pays anglosaxons, ce pain s’est introduit au cours des dernières années en France. J’en ai testé quelques uns mais rien ne vaut l’odeur des boulangeries des quartiers juifs (à Montréal, par exemple, où j’ai pu aller) qui font des bagels toutes la journées et qui nous brûlent presque les doigts au moment où on les achète!

Les premiers bagels que j’ai réalisé datent de 2011 – année où j’ai participé à la fête du Panier (Marseille) et où la fournée de bagels que j’avais réalisé était partie comme des petits pains – c’est le cas de le dire!

En alternance avec d’autres types de pain, j’aime réaliser des bagels. Aujourd’hui, je partage ma recette avec vous !

Bagels maison : la recette

Ingrédients pour 6 bagels

Pour la pâte

450g de farine T65 (au rayon bio, farine semi complète)

10g de levure biologique (levure fraîche)

9g de sel

230g d’eau

30g de sucre (personnellement, je n’en ajoute que 20g)

18g d’huile d’olive

graines diverses (carvi, pavot, sésame, etc.)

Pour le pochage

3l d’eau

20g de fécule de pomme de terre

20g de cassonade

40g de sel

Dans un saladier ou dans la cuve du robot, mettre la farine, la levure émiettée, le sel et le sucre. Ajouter l’huile d’olive et l’eau à température ambiante et pétrir au crochet ou à la main environ 8/10 minutes pour obtenir une pâte homogène.

Sur le plan de travail légèrement fariné, diviser le pâton en 6 portions égales et à l’aide de la paume de la main, former des boules, clé en dessous (le point de fermeture doit se trouver en dessous). Les recouvrir d’un torchon propre afin d’éviter l’apparition d’une croûte lorsque vous allez travailler chaque morceau l’un après l’autre pour obtenir les bagels.

Les aplatir avec la paume de la main pour réaliser des boudins d’environ 15/20 cm de long, les enrouler autour de la main pour former les anneaux. Coller les deux extrémités ensemble – si besoin avec un peu d’eau.

Le trou doit être environ de 5/6 cm car la pâte à bagels est très élastique et a tendance à se refermer rapidement.

Poser les bagels sur un plateau légèrement fariné, les couvrir avec un torchon et un sopalin légèrement humide et laisser pousser environ 2 heures.

Quand les bagels ont doublé de volume, porter à ébullition les 3 litres d’eau avec la cassonade, le sel et la fécule et les pocher 1 minute d’un côté, les retourner et les pocher encore 30 secondes. Les retirer à l’aide d’une écumoire et débarrasser sur un linge pour absorber l’excès d’humidité. Les poser ensuite sur la plaque du four recouverte d’une feuille de papier cuisson. Badigeonner au pinceau avec un peu d’oeuf et parsemer les bagels avec les graines choisies.

Enfourner 15/20 minutes à 220° four ventilé préchauffé.

Les bagels doivent avoir une belle couleur dorée. Refroidir sur grille.

Dégustez !

Autres articles avec des recettes de pain :

bagels maisonbagels maisonbagels maisonbagels maisonbagels maison

Suivre:

Vinesime, la marque qui met à l’honneur le raisin

Vinesime est une marque que j’ai découvert lors des Victoires de la Beauté. J’aime tester ces  marques qui utilisent les ingrédients que la Nature nous offre et Vinesime s’inspire de la vigne pour créer ses produits.

Vinesime : la marque

Vinesime met en avant la région Bourgogne et la richesse de son terroir à travers une ligne de cosmétiques qui puise ses actifs dans la richesse de la vigne. Grâce à un partenariat entre leurs domaines partenaires, leurs équipes de recherche et l’Université de Bourgogne, Vinesime a mis au point des procédés uniques d’obtenir les extraits les plus concentrés en molécules actives. Les actifs extraits de la vigne vont avoir une action sur la protection de la peau contre les signes de l’âge.

La marque propose également des protocoles de Spa dans des hôtels, maisons d’hôte, des instituts et spas urbains.

Les produits sont disponibles à la vente sur leur e-shop et dans quelques lieux partenaires.

Deux gammes ont été développés par Vinesime :

  • la gamme Pinot Noir qui se compose à la fois de soins pour le visage et le corps, et
  • la gamme Chardonnay qui comprend des produits pour le corps et les cheveux.

Vinesime : mon test produit

Le premier produit que j’ai testé est le Lait corps hydratant Chardonnay (19€) qui est une crème corps enrichie en beurre de karité. Sa texture est légère et douce. Lorsque j’ouvre le flacon, c’est comme ouvrir une bouteille de Chardonnay ! Le lait corps hydratant contient un extrait millésimé de Chardonnay « Le Clos » aux propriétés anti-oxydantes. Le produit est formulé avec 0% parabènes, 0% phénoxyéthanol et 0% colorant.

C’est ce produit qui a été primé aux Victoires de la Beauté et je comprends pour quoi. Son parfum fruité et très frais procure un instant de détente et bien-être immédiat. Sa texture fluide qui est vite absorbée par la peau sans laisser de film gras. De plus, son effet hydratant est immédiat et va apporte confort pendant plusieurs heures à la peau. C’est un véritable plaisir de l’utiliser au quotidien et surtout apporte une touche d’ivresse tout en restant sobre !

Le second produit que j’ai mis sur le banc d’essai est le Masque Hydratation Intense au Pinot Noir (8,90€). Il s’agit d’un masque Lyocell, issu de la transformation du bois en fibres de cellulose qui, en plus d’être naturel, permet une adhésion parfaite aux contours du visage. Ce masque est riche d’un sérum hydratant composé d’une formule à base d’actifs anti-âge comme l’acide hyaluronique et l’extrait de Pinot Noir, ainsi qu’actifs hydratants avec l’aquaderm et un gel aloe-vera. Personnellement, j’aime beaucoup utilisé des masques en cellulose pour leur côté ultra-frais et coup d’éclat qu’ils procurent. Celui de chez Vinesime va hydrater en profondeur ma peau et la rebooster en cette période un peu grise de l’année. Avec les nombreux changements entre intérieur et extérieur, j’ai parfois des sensations d’inconfort et en utilisant ce masque, c’est comme si ma peau était repulpée complètement.

J’ai d’ailleurs appris que l’actif de Pinot Noir de Vinesime est un concentré de polyphénols,  issu de très vieilles vignes situées à Gevrey-Chambertin. Elles mettent leur système immunitaire au service de la beauté. Je trouve ça magnifique de magnifier ce que la Nature nous donne et comment nous pouvons travailler en synergie avec elle.

vinesimevinesimevinesimevinesime

Suivre:

Organiser un dressing dans un appartement parisien

Organiser un dressing dans un appartement parisien peut représenter un challenge. En effet, le manque de place et la configuration des pièces sont parfois limitants. Je partage mes conseils et mes astuces pour optimiser votre espace dressing.

Organiser un dressing dans un appartement parisien

En fonction de votre logement, vous aurez soit la possibilité d’organiser un dressing dans un placard intégré ou bien en investissant dans une armoire ou créer votre propre dressing modulable comme il existe beaucoup maintenant.

Personnellement, mon appartement s’est vu aménagé un placard que j’ai donc investi pour mon dressing. Pour organiser un dressing, il est essentiel d’avoir à la fois :

  • des étagères et
  • une tringle afin de suspendre les affaires qui ont besoin d’être sur cintre.

Une fois que vous avez modulé ces deux éléments, vous pouvez construire votre espace et ranger vos affaires.

Organiser un dressing : optimiser le rangement

Afin d’organiser le mieux son dressing, il faut penser uniformité pour favoriser l’ergonomie et le plaisir visuel lorsque nous ouvrons les placards.

L’optimisation va passer par :

  • l’uniformisation des cintres : investir dans des cintres solides et de qualité afin de mieux préserver ses vêtements sera un vrai plus et peut même être un plaisir ! Éviter les cintres du pressing qui se déforment rapidement et ne prendront pas soin de vos vêtements. Personnellement, j’ai acheté des lots de cintres en bois chez IKEA, ainsi que les cintres à pinces pour accrocher les jupes. Les autres cintres que je possède sont des cintres solides que j’avais récupéré lorsque je travaillais dans les boutiques Burton of London. Pour le moment, je les conserve mais il est possible qu’au fil du temps, je les remplace par un autre modèle. J’ai aussi pensé au cintre multifonctions qui me permet de suspendre mes étoles et autres foulards. Ce type de suspension peut également servir pour tout ce qui est ceintures, etc.
  • l’organisation dans des boîtes ou des paniers : si les étagères manques, ce sera la solution la plus pratique. En effet, faire des hautes piles de vêtements est l’assurance de se retrouver avec un dressing vite en bazar et sans visibilité.
  • l’investissement des portes de votre dressing : si comme moi, votre dressing est dans un placard intégré, il est parfois possible de se servir des portes pour organiser quelques items. Par exemple, j’ai ajouté deux vis (les patères ne passaient pas en terme d’épaisseur) afin de suspendre mes chapeaux. C’est pratique et joli ! Si vous avez des portes uniformes (pas comme les miennes), les patères à suspension sur le haut de la porte sera également une solution pour accrocher quelques sacs à mains, écharpes, etc.

Je vous souhaite un bon aménagement de votre dressing !

Prochains articles à venir sur le dressing :

  • Créer une capsule wardrobe
  • Comment faire durer plus longtemps ses vêtements ?

organiser un dressingorganiser un dressingorganiser un dressingorganiser un dressingorganiser un dressingorganiser un dressing

Suivre:

Faire des baguettes maison

Faire des baguettes maison, un doux rêve que les gourmands caressent ! Je crois qu’il n’y a pas meilleure odeur dans une cuisine que celle du pain chaud qui cuit dans le four. J’ai testé la recette de Nadia Paprikas – en y ajoutant ma petite touche personnelle que je vous livre ici.

Même si au quotidien je mange très majoritairement sans gluten pour un confort intestinal et digestif, je m’offre de temps en temps un petit plaisir tel que le pain ou les pâtes italiennes de tradition. Une fois de temps en temps, c’est un grand plaisir pour mes papilles !

Faire des baguettes maison : la recette

Ingrédients pour 4 demi baguettes

500g de farine (Biologique pour moi T60)

300 ml d’eau

24g de levure boulangère fraîche ou 1 sachet de levure boulangère sèche

10g de sel

Graines (mix en magasin bio)

Faire des baguettes maison : les étapes

Dans un grand saladier ou le bol de votre robot, versez la farine, le sel et les graines. Mélanger.

Dans un verre gradué, mesurer les 300 ml d’eau tiède et délayer la levure dedans. Ajoutez progressivement l’eau et la levure tout en mélangeant jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Former une boule avec la pâte, la mettre dans le saladier ou dans le bol de son robot et fariner légèrement. Couvrez d’un linge propre recouvert d’un essuie-tout humide puis laissez pousser 1h dans un endroit tiède.

Sur une surface farinée, déposer la pâte et la faire « dégazer » : vous l’écrasez pour faire sortir l’air. Divisez le pâton en 4 (environ 200g de pâte crue) et formez les baguettes.

Prenez un pâton, le faire rouler en boule, l’aplatir avec la paume de la main pour former un rectangle sans trop écraser la pâte. Plier comme un portefeuille : la partie du haut vers le milieu. La souder avec la paume de la main. Prendre la partie inférieure du pâton et souder la avec le haut en pinçant fort entre elles les deux parties.

Retourner le pâton de façon à ce que que la soudure se retrouve au-dessous. Posez les deux mains sur ce dernier et commencer à le faire rouler sur lui-même en écartant progressivement les mains jusqu’à obtenir la taille désirée.

Renouveler l’opération avec les autres pâtons et les disposer dans un moule spécial baguettes (pour des formes plus régulières) ou sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Couvrez à nouveau les baguettes (même processus que précédemment) et laisser doubler de volume à température ambiante (environ 30 minutes).

Préchauffez le four à 240°C avec un bol rempli d’eau. Saupoudrer les baguettes de farine à l’aide d’une petite passoire et les inciser avant d’enfourner en ayant baissé le four à 220°. Faire cuire 20 minutes.

Laissez refroidir sur une grille.

Autres recettes de boulangerie :

  • Challah (pain juif brioché, pain traditionnel pour le Chabbat)
  • Bagels

Faire des baguettes maisonFaire des baguettes maisonFaire des baguettes maisonFaire des baguettes maisonFaire des baguettes maisonFaire des baguettes maisonFaire des baguettes maison

Suivre: