Quoi faire seul-e et être heureux-se ?

Quoi faire seulparc versaillesQuoi faire seulparc versailles

Ce qui se passe en ce moment dans le monde me confirme une chose : il est important d’être à l’aise avec soi-même pour pouvoir vivre sa vie. Dans l’article du jour, j’ai eu envie de répondre à la question : quoi faire seul-e et être heureux-se à ce propos ?

Qu’est-ce que la pandémie m’a appris ?

La pandémie et surtout la période que nous vivons depuis quelque temps avec le couvre-feu et cie me fait dire que la société et les politiques oublient, voire dénient la nature sociale de l’être humain. Nous sommes des animaux grégaires qui vivent en communauté. Nous imposer l’isolement ou les limitations des contacts humains peut certes avoir un sens d’un point de vue sanitaire mais si nous nous mettons du côté des libertés, droits et l’essence même de l’être humain, isolement détruit.

Être entouré-e nous nourrit en énergie, fait baisser notre stress et nous permet de nous sentir aimé-e.

Oui, nous sommes des êtres qui avons besoin de connexion et de ce lien à l’autre. Néanmoins, savoir être seul-e, autonome est un élément extrêmement important pour s’épanouir et trouver l’équilibre. Se sentir bien avec soi-même est un élément essentiel si tu ne veux pas utiliser l’autre pour combler ton propre vide.

Quoi faire seulQuoi faire seulgrand canal versaillesQuoi faire seulparc versaillesQuoi faire seul

Quoi faire seul-e et être heureux-se ?

Personnellement, je recherche ces moments. Autant, j’adore être entourée, passer du temps avec les gens que j’aime ; autant, j’aime me retrouver avec moi-même. Parfois, je peux décliner une invitation parce que je n’ai pas envie, l’humeur, etc. et parfois, je peux me forcer un peu pour sortir voir du monde (je lève les yeux au ciel en écrivant ces mots !).

L’important est de trouver l’équilibre et surtout s’autoriser à être à l’écoute de soi.

En région parisienne, nous avons quand même de la chance d’avoir des lieux magnifiques dont nous pouvons profiter et moi, je t’invite à ne pas attendre d’être accompagné-e pour y aller ! Pourquoi ne pas sauter dans le premier train et aller profiter de TA vie ?

Voici des idées qui j’espère te seront utiles :

  • visiter les parcs parisiens : les Tuileries, le jardin du Luxembourg, le Palais Royal, le parc Monceau, les Buttes Chaumont, etc.
  • marché le long des quais,
  • explorer les quartiers en fonction des oeuvres d’art de rue : par exemple, en ce moment, l’artiste Mika s’est associé à la mairie de Paris pour « Redonner des couleurs à Paris » en investissant les colonnes Morris d’oeuvres d’art originales (se termine le 18/03/2021).
  • visiter les sites touristiques ouverts (partiellement) au public : par exemple, le week-end dernier, je suis allée au château de Versailles. Le site est fermé avec la pandémie mais le parc était ouvert. Pouvoir profiter du soleil, du grand canal, de voir le château au loin, etc.
  • regarder un film : et vraiment le regarder. Souvent, avec nos Netflix et cie, nous sommes à la fois avec un film, notre ordinateur portable ou tablette ou smartphone. Faisons les choses en conscience et décidons de donner toute notre attention à ce que nous regardons.
  • écouter de la musique, un podcast : même conseil que pour le point précédent. Prends le temps d’écouter ce que tu écoutes, de comprendre le texte, de chanter, etc.
  • se préparer un bon repas : pas besoin d’être un candidat de Top Chef pour se confectionner un repas qui va te faire plaisir. Avec internet et les réseaux sociaux, il y a des milliers de recettes faciles dont tu peux t’inspirer.
  • s’occuper de son intérieur : organiser, ranger, faire le vide contribue aussi à se sentir plus apaisé-e intérieurement.
  • ne rien faire.

Autres articles mode :

Quoi faire seul

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :