Lingerie apparente : une tendance à intégrer ?

Lingerie apparente

Depuis plusieurs années, la tendance de la lingerie apparente se fait de plus en plus présente – que ça soit sur les podiums des défilés mais aussi dans nos magasins de prêt-à-porter. Faut-il intégrer cette tendance à son dressing ? Comment porter cette lingerie apparente ? Voici quelques conseils si vous avez envie de surfer sur cette mode.

Lingerie apparente : son apparition

C’est dans les années 1980 que la mode de la « lingerie as outerwear » (lingerie comme pièce à porter à l’extérieur) est apparue. C’est notamment avec les looks de Jean Paul Gaultier pour Madonna avec ses corsets emblématiques et ses soutien-gorge coniques.

Les trentenaires se souviendront également des clips très osés de Britney Spears « Slave 4 u » ou bien de Christina Aguilera  dans « Dirrty » où le string se portait sur le pantalon.

Depuis, la tendance a évoluer vers un style chic, subtil voir complétement décontracté. Nous voyons de plus en plus de corsets ou caraco en soie se porter en top. La lingerie se montre pour une touche de glamour.

Lingerie apparente

Lingerie apparente : quelles pièces porter ?

La lingerie apparente induit davantage des pièces de lingerie habillant le haut du corps que le bas. Non, cette tendance n’invite pas à laisser dépasser son string de son pantalon comme ça a pu être la mode dans les années 2000. Elle invite davantage à intégrer certaines pièces type soutin-gorge, bustier, etc. à nos tenues de jour ou de soirée, afin d’apporter une touche de féminité et de sensualité. On laisse alors entrevoir une jolie dentelle ou, pourquoi pas, une délicate double bretelle.

Il s’agit donc davantage de laisse entrevoir sa lingerie au niveau de la courbe de l’épaule ou bien au niveau de la poitrine. Cependant, l’an dernier est apparu sur les podiums – notamment chez Dior, de très jolies jupes – longueur cheville, assez transparentes en tulle ou gaz. Ces jupes laissent donc entrevoir une culotte qui se veut échancrée mais pas trop. Nous avons pu aussi voir Prada sortir des jupes à frange ultra sexy qui laisse donc deviner ses sous-vêtements à chaque pas.

Niveau pièces que vous pouvez intégrer dans votre dressing : les soutien-gorge avec de jolies bretelles – voire double bretelles, les bustiers ou body qui remplacent votre top sous un veste assez structurée (ou blazer pour jouer sur les codes du vestiaire masculin), une dentelle noire ou colorée sous un chemisier blanc ou transparent, les kimono et autres déshabillés soyeux peuvent se porter comme une veste légère, etc.

Le but est de s’amuser avec sa lingerie et surtout de laisser entrapercevoir un aspect de votre personnalité, de qui vous êtes dans votre look.

Lingerie apparente

Une touche subtile

Les soutien-gorge à lannière ou lingerie strapping et les bralettes (brassières) sont la grande tendance de ces derniers mois. Avec les bralettes, les dessous se montrent. En fonction de votre taille de poitrine, soit la bralette se montre comme un top type crop top ou bien, si comme moi, vous avez une poitrine généreuse, misez sur le côté plus subtile d’un chemisier transparent pour laisser entrapercevoir votre bralette. Généralement, ce qui pose problème à la société, c’est le téton féminin…Donc, à vous de voir la pièce qui vous rend la plus en puissance et la plus à l’aise.

Dans les quelques photos que je vous partage, je porte le modèle Sachi d’Elomi qui est un modèle que j’adore. Outre le travail des lanières que j’adore, il est super confortable. Généralement, je le porte avec des grands décolletés V afin que les lanières se laissent entrapercevoir : le but étant de suggérer son décolleté et de le sublimer. Par exemple, je le porte avec un cardigan assez fluffy – ce qui permet de casser le côté un peu « doudou » du look avec une touche de sexy. Cela permet aussi d’amener un élément structurel à l’œil alors que je porte quelque chose d’un peu flou au niveau du corps. J’aime aussi porter ce modèle sous une veste qui se porte un peu comme un cache-cœur. Ca m’évite de rajouter une épaisseur en dessous et également de m’amuser avec mon décolleté.

Pour voir la bralette Charley d’Elomi en action, je vous invite à retrouver quelques photos avec un chemisier noir transparent ici.

Autres articles mode/lingerie :

lingerie strapping

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :