Comment éviter les effets du « mascné » (+ DPO) ?

Comment éviter les effets mascné

Avez vous déjà entendu parler de la mascné ? Il s’agit de la contraction de « masque » et « acné » qui prend tout son sens en période de COVID-19. Le port du masque rendu obligatoire avec la crise sanitaire n’est pas anodin pour la peau : étouffée, elle ternit, rougit et peut même se couvrir de petits boutons plus ou moins douloureux. Aujourd’hui, j’ai voulu vous partager autour de comment éviter les effets du « mascné », ainsi que quelques astuces complémentaires dans le cadre de la dermatite périorale.

Qu’est-ce que la mascné ?

Avec cette pandémie, nous avons une pandémie dermatologique liée au port du masque. Pour la peau, c’est un véritable calvaire avec son lot d’effets secondaires cutanés, allant de la simple démangeaison à des poussées d’acné, démangeaisons, rosacée ou d’eczéma ou, dans le cadre de la dermatite périorale, une période de crise (inflammation).

Même si vous n’avez jamais eu de problèmes de peau, vous pouvez tout à fait être concerné(e)s.

Comment éviter les effets du « mascné » ?

Dans la vidéo, je partage plusieurs astuces pour réguler les effets indésirables liés au port du masque. En fonction de votre problématique, voyez aussi avec un professionnel de santé.

Bien choisir son masque

Premier conseil qui peut semblait évident : bien choisir son masque. Personnellement, je privilégie le tissu pour éviter la sur-pollution liée aux masques jetables. Si vous choisissez du tissu, privilégiez un masque 100% coton ou soie, lavé quotidiennement.

Personnellement, je sélection plutôt des masques en soie. Pourquoi ? Il apparaît que la soie repousse mieux l’humidité. Les masques en soie permettraient donc de lutter plus efficacement contre le coronavirus qui se transmet principalement par les gouttelettes respiratoires. Selon des scientifiques, la soie aurait également des propriétés antimicrobiennes, antibactériennes et antivirales naturelles.

Connue pour sa douceur, la soie provoque moins de frottement. Le choix d’un masque en soie serait donc intéressant pour les épidermes sensibles ou qui ont une tendance à l’acné ou toutes autres inflammations cutanées de l’adulte.

Laisser sa peau respirer

Comme je l’explique en vidéo : dès que vous n’avez pas à porter le masque, ne le portez pas : chez vous, si vous êtes seul(e) en voiture, etc. Il est nécessaire de laisser le temps à la peau de s’oxygéner afin qu’elle ne « macère » pas.

mascné

Quels soins contre les effets du « mascné » ?

Si vous avez des boutons d’acné, vous pouvez tenter les produits suivants :

  • H2O at Home – Roll-on cutané : Un Roll-on d’huiles essentielles, indispensable pour survivre aux petits bobos du quotidien : brûlures superficielles, piqures d’insectes, petites égratignures et boutons en tous genres. Composée d’huile essentielle de lavande fine, de camomille romaine, de menthe poivrée ainsi que de macérat huileux de romarin, de citron et d’immortelle.
  • Indemne – Déboutonnez-moi : désincruste les pores, résorbe les imperfections, apaise, aide à la cicatrisation et vient à bout des problèmes d’acné ou de pores dilatés. 100% naturel, ce produit associe les huiles essentielles et végétales extraites du citron, de la carotte, de l’origan et de la cannelle.
  • QirinessWrap de Nuit Éclat Parfait : ce masque délivre des actifs qui aident votre peau à lutter contre les dommages engendrés durant la journée, grâce à une action détoxifiante et un effet peeling ultra-doux.
  • EvoludermMasque au charbon
  • EvoludermMasque à l’argile blanche
  • Paula’s ChoiceSkin Perfecting 2% BHA Fluide Exfoliant : Lotion exfoliante quotidienne sans rinçage. Elle élimine les cellules mortes et lutte contre les points noirs et les imperfections.

Si vous avez une sécheresse cutanée, veillez à :

  • bien vous hydrater : de l’eau, de l’eau, de l’eau,
  • hydrater votre peau avec une fluide adapté. Ne misez pas forcément sur des formules « riches » qui vont davantage nourrir (en gras) votre peau et non hydrater (apport d’eau votre peau).

Dans le cas de la dermatite périorale, je vous invite à :

  • faire respirer votre peau le plus possible afin d’éviter l’effet « macération »,
  • limiter les cosmétiques : pas de layering, choisissez des formules aqueuses légères, eaux florales,
  • privilégier le maquillage de teint en poudre : éviter le fond de teint qui va créer une occlusion,
  • laisser poser compresses de thé noir si l’inflammation démarre,
  • voir pour un traitement ponctuel (comprimés),
  • favoriser les masques en soie.

Autres articles skincare :

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :