Comment être bien dans son corps et sa tête ?

bien dans son corpsbien dans son corpsbien dans son corpsbrassière blanche

Comment être bien dans son corps et sa tête ? Une grande question qui nous touche toutes et tous. Question d’autant plus importante en ce moment que nous traversons une période de « dépression » avec beaucoup de règles, une perte des libertés individuelles et sociales.

Pandémie mondiale et bien-être

Le contexte actuel, cette pandémie a des effets délétères sur notre psychologie, nos émotions et ressentis…Comme je le disais, nous avons beaucoup de privations, nous sommes infantilisés, notre besoin de lien social dénié…Bref, nous en perdons notre humanité. À côté de cela, nos corps – surtout en hiver, sont moins pris en compte. Combien d’entre nous déplorons la fermeture de nos salles de sport, l’impossibilité de faire nos cours de danse (je lève haut les deux mains)…Beaucoup ont tendance à compenser avec ce qu’il y a dans l’assiette. Cela peut aider à des moments…mais au final, nous risquons de nous enfoncer dans un cercle vicieux où nous nous sentons de moins en moins bien.

Personnellement, je pense et je le répète que la pandémie est un symptôme et non pas le problème en soi. Elle est le symptôme à plusieurs niveaux : écologique d’une planète malade qui souffre, social d’un mode de fonctionnement qui s’enraye , individuel de sujets en quête de sens, émotionnel qui cherche à se frayer un chemin dans un monde superficiel de l’image…

Je garde espoir pour que le plus grand nombre d’âmes sur terre fasse ce cheminement interne et se détourne du symptôme pour interroger la cause, la partie immergée de l’iceberg. Renouons avec notre enfant intérieur, jouons aux archéologues et déterrons des trésors ! Ces trésors qui nous permettent de renouer avec qui je suis…Ce sont dans des moments de crise comme celui-ci que nous sommes parfois à transformer nos vies.

bien dans son corpsbrassière blanchebien dans son corps

Comment être bien dans son corps et sa tête ?

Vous allez me dire, c’est bien beau ton laïus sur la pandémie mais à quel moment tu nous donnes de conseils pour être bien dans son corps et sa tête ? Bien sûr, j’aurais pu vous donner une liste avec plein de choses à faire mais j’avais d’abord envie de partager un instant de réflexion, d’ouvrir une bulle dans laquelle vous pourrez peut-être (je l’espère !) cheminer.

Je vais maintenant vous partager des petites choses qui me font me sentir bien dans cette période si particulière :

  • Arrêter de se comparer aux autres : arrêtons de faire des fixettes sur telle ou telle personne dans les médias ou les réseaux sociaux. Centrons-nous sur nous-mêmes,
  • Travailler et accepter l’histoire de son corps : les moyens d’y parvenir seront différentes d’une personne à une autre. Pour certain-e-s, cela peut passer par un rééquilibrage alimentaire, une psychothérapie, etc.
  • Bouger ! : certes, nous ne pouvons voyager, certes nos salles de sport sont fermées…Néanmoins, je pense qu’il est extrêmement important de ne pas nous déconnecter de notre corps. Par exemple, je fais de la zumba 2 à 3 fois par semaine via un groupe Zoom (oui, je sais, nous en avons marre de cette plateforme mais dans certains cas, c’est bien pratique).
  • Sortir : avec le nouveau couvre-feu, nous sommes encore plus dans le fameux adage « métro-boulot-dodo »…Personnellement, je travaille de chez moi donc je peux globalement moduler mon temps sans avoir à en référer avec un boss…Alors, essayez de sortir un minimum pour capter la lumière du jour.
  • Manger des plats colorés : tout en respectant les fruits et légumes de saison, essayez de préparer des plats avec de la couleur pour transmettre des informations agréables à votre cerveau. En plus, vous ferez le plein de vitamines, minéraux, etc. ce qui permettra d’autant plus à votre corps de fonctionner au mieux.
  • Prendre soin de son apparence : si c’est quelque chose qui vous parle, n’hésitez pas à l’investir. Même si je travaille de chez moi, je me prépare. Cela me permet d’être dans une dynamique et une énergie plus en phase avec moi-même que si je trainais en pyjama. Cela peut donc passer par les vêtements, le maquillage, le parfum, etc.
  • Être en contact avec ses amis : que ça soit par téléphone ou en petits comités quand cela est possible. Se sentir entouré(e), aimé(e) a un impact majeur sur notre équilibre alors n’hésitez pas !
  • Ralentir : certains avaient entamé ce mouvement pendant le premier confinement alors que d’autres avaient chercher à remplir leur journée et à être super performant(e)…Chacun réagit à sa manière mais je pense que ralentir, être dans la conscience permet d’être davantage centré(e) avec soi-même. Par exemple, maintenant, quand je regarde un film, je regarde vraiment un film. Je ne sors pas l’ordi pour bosser (ou j’évite à 90% du temps – ce qui est une véritable (r)évolution pour moi) ou je ne passe pas mon temps à scroller mon téléphone.
  • Faire des activités que l’on aime : par exemple, la photo pour moi est un véritable booster pour mon corps et mon mental. J’adore me mettre en scène, réaliser de jolis clichés comme pour cet article. Je me sens en pleine énergie et pouvoir !
  • Faire des câlins et plus si affinités : Covid ou pas, nous sommes des êtres sociaux qui avons besoin de ce lien à l’autre et le toucher est extrêmement important. Partager une accolade et plus si affinités (chacun-e met ce qu’il/elle a envie derrière) va libérer une cascade d’hormones (ocytocine, endorphines, etc.) qui vont nous amener un sentiment de bien-être général, de légèreté, de plaisir…

Et vous, quelles sont les choses qui vous font du bien au corps et à la tête ?

Brassière Charley Elomi

J’ai déjà fait un article sur ce modèle de sous-vêtement. Il s’agit de la brassière Charley d’Elomi – cette fois-ci, j’ai craqué sur le modèle blanc.

Ce soutien-gorge rentre dans la catégorie des brassières (bralette), mais des brassières sexy. Pour moi, on est à mi chemin avec le bustier et le corsage dans le sens où la dentelle descend au niveau de la taille (même si elle n’enserre pas le corps).

La brassière Charley offre un style très moderne avec un décolleté plongeant qui saura s’adapter à de nombreuses tenues. Conçue dans une magnifique dentelle noire, ses bonnets 3 pans offrent une poitrine galbée, maintenue et projetée en avant. Dès que je l’ai porté, le confort était au rendez-vous ! En plus de cela, j’ai presque l’impression d’avoir des « plus » petits seins avec le design de ce soutien-gorge alors que ça ne plaque pas du tout la poitrine sur le corps.

Autres articles mode :

brassière blanche

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :