Dior Lotus Saddle Portefeuille : mon avis

dior lotus saddle portefeuille

Au pied du sapin, j’ai (enfin) ouvert mon cadeau d’anniversaire – anniversaire confiné si vous vous rappelez mon article dédié ! J’avais envie depuis un petit moment d’un article de maroquinerie Dior et dans cet article, je vais vous présenter ce que j’ai choisir : le Dior Lotus Saddle Portefeuille.

Gamme Saddle 

C’est en 1999 que le sac Saddle Dior, inspiré de l’univers équestre, apparait pour la première fois. Son design graphique se repère à son rabat asymétrique rappelant la forme d’une selle, son fermoir étrier « D » aimanté ainsi que son anse rehaussée de la signature « CD » de chaque côté.

Lors de sa sortie, le sac Saddle a animé les foules. Il avait ses adeptes comme ses « détracteurs ». Néanmoins, depuis que Maria Grazia Chiuri est à la tête de la direction artistique des collections Femme chez Dior, le sac Saddle vit une nouvelle heure de gloire. Maria Grazia est fascinée par cet accessoire qu’elle déclare aussi facile à porter qu’une chemise ou une veste, fonctionnel et adapté aux défis du quotidien. La créatrice s’emploie donc à lui rendre ses lettres de noblesse en l’imaginant dans un large choix de coloris et de motifs.

Au fil des saisons, la directrice artistique a fait de cette pièce de maroquinerie une toile vierge pour laisser libre cours à son imagination et à sa créativité. Le Dior Saddle bag se décline ainsi dans un style minimaliste et intemporel en cuir de veau grainé ou ultramat, en cuir de chèvre brillant, en velours ou en satin. Dans ses versions plus audacieuses, il se retrouve également revêtu de l’emblématique motif Dior Oblique, de l’iconique Toile de Jouy, de broderies, de perles, de peau lainée de mouton, d’imprimés multicolores, de denim brodé…Bref, aucune limite dans les variations du sac Saddle qui est devenu une des pièces incontournables des collections de Maria Grazia.

La personnalisation va plus loin avec les différentes bandoulières sublimées de la signature « Christian Dior », que la Maison propose séparément. La ligne est aussi enrichie de pochettes à chaîne ou à ceinture amovible, de portefeuilles, de porte-cartes et d’étuis pour téléphone afin d’adopter un style coordonné très tendance.

Les sacs, portefeuilles, porte-cartes et accessoires Saddle requièrent de nombreuses heures de travail au sein des ateliers Christian Dior en suivant un processus de fabrication rigoureux ainsi qu’un savoir-faire quasi-cérémonial.

dior lotus saddle portefeuilleportefeuille diordior lotus saddle portefeuille

Dior Lotus Saddle Portefeuille

Le portefeuille Lotus Saddle Dior est un modèle compact et fonctionnel. Il reprend les éléments fétiches de la Maison Dior avec sa toile en jacquard Dior Oblique et son rabat asymétrique orné d’un empiècement métallisé (D dans un métal doré vieilli). Il est assez spacieux pour accueillir des essentiels et se glisser dans un petit sac ou une pochette. L’intérieur est en cuir lisse bleu marine avec l’inscription Christian Dior Paris en doré.

Ses dimensions font de lui le parfait compagnon au quotidien (L 11 cm x H 8,5 cm x P 3 cm). A l’intérieur, vous avez 4 fentes pour des cartes (2 x 2) derrière lesquels vous avez deux emplacements pour glisser des cartes ou documents supplémentaires, une poche zippée pour la monnaie, un compartiment à billets, une poche plate au dos à l’extérieur. En résumé, ce modèle est équipé du nécessaire pour remplir les fonctions d’un portefeuille.

Iconique dans sa toile jacquard Bleu, il existe également dans diverses variations de cuir (grené, ultra mat). Néanmoins, mon choix s’est porté sur la toile monogramme – qui me semblait être l’option la plus résistante sur du long terme.

Le portefeuille Lotus Saddle est vendu au prix de 440€.

Mon avis sur le portefeuille Saddle

Après réflexion, c’est le modèle qui me semblait le plus ergonomique, facile à utiliser au quotidien et surtout iconique de la maison Dior avec sa toile jacquard. Sa taille me permet de le glisse dans tous mes sacs qui sont assez compacts. J’y ai pu glisser mes essentiels sans difficulté.

Autant le sac à main Saddle ne m’attire pas particulièrement, autant la version portefeuille amène une touche d’originalité par sa forme.

J’ai glissé depuis Noël mon nouveau portefeuille dans mon sac à main et j’ai un réel plaisir à le porter avec moi. J’aime beaucoup la texture de la toile jacquard – qui en fait un objet résistant et en même temps typique de la maison Dior – sans être trop « ostentatoire » pour les personnes qui optent pour les pièces de luxe discrètes.

Autres articles mode :

petite maroquinerie dior

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :