Comment prendre ses propres photos (Insta, blog…)

comment prendre ses propres photosrobe lin blanchecomment prendre ses propres photos

Celles et ceux qui me suivent depuis quelques années savent : je prends mes photos seule. Cela peut sembler déroutant mais c’est pourtant bel et bien possible ! Dans cet article, je vais vous partager toutes mes astuces sur comment prendre ses propres photos – que ça soit pour un blog ou les Réseaux sociaux.

Être autonome dans la création de son contenu

Au départ, le blog était centré sur la beauté et la cuisine. En soi, avoir un simple retardateur me permettait de faire mes photos tranquillement à la maison. Puis, quand j’ai commencé à vouloir faire des articles mode, j’ai essayé de trouver des copines pour me prendre en photo. Ces copines ne sont pas blogueuses et à l’époque, j’habitais un trou perdu, Instagram n’était qu’à ses débuts donc je n’avais pas encore fait des rencontres dans cet univers. Je vous laisse donc imaginer les ratés, les fous rires et le bricolage que ça a été pendant quelques mois…

Puis, quand j’ai vu que c’était une logistique impossible : trouver un créneau qui me convient et qui convient à la copine, l’initier à utiliser un appareil (appareil que je ne maîtrisais pas au début), etc., je me suis dit qu’il fallait que je trouve une solution.

La solution est venue par des blogueuses que je suivais et dont j’ai appris qu’elle faisait elle-même leur shooting. Je me suis, bien évidemment dit, « puisqu’elles y arrivent, pourquoi pas moi ! »

Prendre ses propres photos est un challenge. Afin de vous faire un tour d’horizon de la question, voici les plus et les moins de faire tout soi-même !

Les avantages

C’est une grande liberté. Nous dépendons de personne. Lorsque nous avons envie de shooter, nous allons shooter. Aussi, lorsque nous faisons des photos, nous avons généralement une idée en tête de ce que nous voulons (personnellement, je suis comme ça). Alors, oui, parfois il est possible de se faire surprendre par la réalité qui ne rend pas comme nous le voulions ou alors, au contraire, obtenir un résultat auquel nous ne nous attendions pas.

Autre point positif : nous connaissons notre matériel. Nous savons comment paramétrer l’appareil, quel style (format, expressions, etc.) de photos nous voulons, nous pouvons donc être assez efficace et arriver à obtenir ce que nous voulons rapidement.

Les inconvénients

L’aspect qui est toujours un peu compliqué à gérer est le regard des autres. En fonction des lieux que nous choisissons, des heures où nous shootons, cela demande un véritable effort de ne pas se laisser (trop) distraire pour les passants et leurs regards curieux. Cela arrive même que certains viennent me parler. En soi, cela ne me dérange pas mais cela me fait sortir de mon état mental dans lequel je me plonge pour le shooting. Alors, c’est à la fois un dérangement, une perte de temps – même si en général, c’est plutôt sympathique.

Autre point négatif : devoir porter le matériel. Cela peut paraître bête mais mine de rien, ça pèse ces petites choses !

Le dernier inconvénient qui est plutôt une peur est celle de se faire voler son matériel. Effectivement, lorsque vous faites un shooting, vous êtes en général à quelques mètres de votre matériel et une personne mal intentionnée pourrait s’emparer de vos affaires.

comment prendre ses propres photosrobe lin blancherobe lin blancherobe lin blanche

Comment prendre ses propres photos

Pour prendre ses propres photos, vous aurez besoin de vous constituer un kit avec le matériel essentiel. Avec l’expérience, mes choix se sont affinés et j’essaie de trouver l’équilibre entre efficacité et budget. Voici comment se compose mon kit :

  • Appareil photo : Le b-a ba ! Personnellement, j’ai un boîtier Canon EOS 700D et deux objectifs : l’objectif 18-55 qui venait avec le boitier et j’ai acheté une focale fixe : l’Objectif EF 50mm F/1,8 STM de chez Canon. Ce boîtier a quelques années et n’est pas forcément trèsdisponible. Son avantage est qu’il a un écran rotatif – ce qui est très pratique lorsqu’il faut gérer seul les shootings.
  • Trépied : Un trépied photographique est un support transportable à trois pieds conçu pour un appareil de prise de vue photographique. Le mien est le Manfrotto Compact Advanced Kit avec une rotule 3D 5 sections. Je vous inviterai à privilégier les trépied dont les pieds ne sont pas reliés entre eux car cela peut être handicapant en fonction des lieux où vous réalisez vos shootings. D’avoir chaque pied indépendant permet de créer des déniveler, de s’adapter au terrain et même de shooter dans des escaliers !
  • Télécommande infrarouge : j’ai besoin d’une télécommande pour prendre mes photos à distance. Certaines références de boîtiers s’activent via une application sur Smarphone. La télécommande que j’utilise est la Canon RC6. De mon expérience en début d’année, je vous inviterai à avoir un back-up parce que quand votre télécommande lâche et que vous devez bosser, vous vous retrouvez bloqué ! La télécommande est assez compacte et il est assez aisée de la « cacher ». D’avoir le déclencheur sur smartphone peut donc amener ce souci de « volume ».
  • Cartes SD : une évidence ! J’utilise généralement les Cartes Mémoire Sandisk.
  • Sacoche de transport : Pratique, qui permet de ranger votre boitier, vos objectifs et petits accessoires tels que télécommande, batteries de rechange, cartes mémoires, etc. A côté, j’ai un grand tote bag dans lequel je vais mettre mon trépied. Je possède aussi un sac à dos spécial mais il est assez imposant donc je le garde que pour des occasions spécifiques. Autrement, je préfère la petite sacoche et le tote bag. Mon modèle est la sacoche Bodyguard 5* compatible pour certains appareils Nikon et Canon.
  • Assurance : je ne pense pas que cela soit un réflexe pour tout le monde mais depuis que j’ai eu une mésaventure lors d’un shooting, j’ai pris des mesures justement. Il n’existe pas directement des contrats pour les appareils photos mais vous pouvez réaliser des contrats sur-mesure. Personnellement, j’ai dû fournir les preuves d’achat avec références précises de tout le matériel que j’utilise et je suis couverte en cas de vol ou dommages.

kit photo

Autres articles « coulisses » :

comment prendre ses propres photos

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :