Comment être heureuse ?

comment être heureusecomment être heureusecomment être heureuse

Comment être heureuse ? Une question qui nous anime toutes et tous. Toi aussi, tu aimerais être heureux-se, d’avoir la recette, la baguette magique pour transformer ton état ? Je vais te décevoir mais elle n’existe pas. Pour toucher le bonheur, un cheminement personnel est nécessaire. Je vous partage ce que j’ai compris au fil du chemin.

Comment être heureuse ?

De par mon métier et par l’écoute plus générale que j’ai au quotidien, nombreuses sont les personnes qui se disent « je serais heureux quand j’aurais… », « je serais heureuse quand je serais… ». Beaucoup n’arrivent pas à avoir un regard plus neutre et doux sur le présent. Ils se maintiennent dans une attente et font tout pour ne pas voir. Tout simplement parce que ce fonctionnement, ce schéma est ancré en eux, et va toujours privilégié le verre à moitié vide. Bien-sûr, moi aussi, j’aimerais avoir toujours le verre plein…Mais, selon moi, un des accomplissements en tant qu’être humain réside dans le secret de reconnaître ce que nous avons entre nos mains dans tous les sens du terme (matériel, affectif, spirituel, etc.).

Le bonheur et ce sentiment d’être heureux-se ne vont pas t’attendre. C’est le film « À la recherche du bonheur » que je te conseille de visionner si ce n’est pas fait, qui a planté une première graine dans mon cheminement personnel. En effet, le titre se réfère à trois mots extrêmement forts dans la Déclaration d’Indépendance des États-Unis « Life, Liberty and the pursuit of happiness« . Cette phrase donne trois exemples de « droits inaliénables » qui, selon la Déclaration, ont été conférés à tous les êtres humains par leur créateur et que les gouvernements sont créés pour les protéger. Et de notre côté, qu’est-ce que nous pouvons faire pour nous en approcher. Le bonheur et être heureux-se n’est pas un état permanent, c’est un équilibre à trouver chaque jour. Comme il est justement dit dans ce texte fondamental, c’est une recherche, une poursuite. Tu t’en approches, tu le caresses mais tu ne peux le posséder. C’est comme un jeu avec soi-même et son environnement. Nous devons apprendre à ouvrir grand les yeux pour pouvoir apprécier.

Voici quelques clés pour arriver à être heureux-se au quotidien :

  • Se rendre compte que nous sommes vivant(e)s : nous avons la chance de nous réveiller chaque matin. Être vivant(e) devrait être un grand bonheur. Évidemment, certains contextes de vie n’invite pas au bonheur (maltraitantes, extrême détresse sociale, etc.) mais pour tous les autres…rappelle-toi que tu as la chance d’être en vie, de te réveiller dans un lit chaud et de pouvoir manger à ta faim. Cela peut sembler très basique mais pouvoir subvenir à ses besoins fondamentaux est un essentiel du bonheur.
  • Apprécier ce que nous avons : notre société de consommation nous fait croire que pour être heureux-se nous avons besoin de telle ou telle chose. Je n’ai pas le dernier iPhone et tout va bien dans ma vie. Ce n’est pas par le bien d’un objet que je vais régler ce qui ne va pas chez moi. Le sujet humain est un sujet fondamentalement désirant – c’est ce qui est moteur chez lui. Et notre modèle capitaliste utilise ce point fondamental pour donner l’illusion que par le matériel – ou pire l’argent, nous allons combler ce manque. Entends-moi bien, cela n’est pas possible ! Une fois que nous avons compris ça, nous relativisons sur le matériel et pouvons trouver aussi des parades et idées pour compenser ce que nous aimerions posséder et que nous ne possédons pas. Laissons parler notre créativité !
  • Être entouré(e) de vrai(e)s ami(e)s : une vie sans ami est une vie bien triste. Ressentir une connexion affective, une complicité, créer des souvenirs ensembles a une valeur inestimable et permet de rendre la vie si savoureuse. Pouvoir partager des fous rires, pouvoir être écouté(e) et soutenu(e) quand ça ne va pas…c’est fort et beau. Alors oui, avoir des proches qui signifient vraiment quelque chose pour vous, entretenir des liens authentiques et justes nous permet d’accéder au bonheur.
  • Prendre soin de soi : La première personne qui devrait faire attention à nous et se donner du bonheur est nous-même. Nous devrions être notre meilleur(e) ami(e), même si parfois, nous traversons des conflits internes. Prendre soin de soi passe par écouter ses besoins fondamentaux, faire des activités qui nous animent, faire nos choix en fonction de ce que nous sentons juste pour nous-même, se chouchouter, etc.

comment être heureuse

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire et…

Je comprends que la vie est imparfaite. Tout va résider dans l’art et la manière de faire le maximum avec cette imperfection, voire même de la rendre amusante, séduisante et attendrissante. Bien sûr, vouloir être heureux ou heureuse ne signifie pas de vouloir vivre dans un monde de Bisounours ou de penser toujours positif. En effet, nous avons le droit d’être en colère, frustré(e), triste, etc. Le désir de bonheur n’est pas la négation de toute la palette émotionnelle que nous avons à notre disposition. Au contraire, si nous ne connaissons pas la tristesse, nous ne pouvons pas connaitre la joie. Si nous n’avions pas la nuit, nous ne saurions pas que le jour est jour.

Je me connais mieux et je suis beaucoup plus à l’écoute de ce que mon vrai Moi désire versus celui que je pensais que la société aimerait.

C’est aussi pouvoir faire le bilan et de me rendre compte que les moments durs ont été traversés. Et même parfois, ce que je pensais insurmontable ne l’était pas tant que ça. Cela nourrit ma confiance et l’espoir que j’ai envers moi-même et le futur.

Je constate que même si j’avance en âge, je ne vieillis pas dans le sens où je m’encroute ! Je sais et je sens que je conserve ma soif de vie, ma curiosité, mon esprit qui fonctionne parfois à 1000 à l’heure, qui ne me laisse pas trop de répit…Mais c’est ça qui est bon ! Alors, merci la vie !

Autres articles anniversaire :

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *