Beurre de Bretagne : à la découverte de LE GALL

beurre de bretagne

Le beurre de Bretagne, un produit de nos régions qui est un essentiel de la gastronomie française. Pour être tout à fait honnête, cela faisait des années que je n’en mangeais quasiment plus. Cependant, j’ai eu l’occasion d’être invitée par l’entreprise LE GALL à visiter une de leurs usines et j’ai redécouvert le plaisir du beurre !

Beurre de Bretagne : la maison LE GALL

La maison LE GALL existe depuis 1923 et est basée à Quimper. Cette entreprise familiale a à coeur de mettre en avant le savoir-faire de leur région et de leurs salariés pour soutenir une fabrication à l’ancienne des beurres et des crèmes – en plus du lait. LE GALL soutient l’emploi local dans ses usines en Bretagne et de partager la passion de leur métier.

L’entreprise travaille au plus proche de leurs fournisseurs de laits et de crèmes dans un périmètre d’une centaine de kilomètres autour de la laiterie. Nous sommes donc sur un circuit court.

Pour de nombreux produits, LE GALL s’engage sur un engagement environnemental comme par exemple, son lait bio, où les vaches pâturent au minimum 8 mois.

beurre de bretagne

Beurre de Bretagne : qu’est-ce que le beurre de baratte

Les beurres LE GALL sont exclusivement fabriqués en baratte tonneau. Il s’agit d’un procédé de fabrication traditionnelle où un malaxage lent des crèmes fraîches s’opèrent pour un résultat d’exception.

À la Laiterie LE GALL, le suivi de cette phase de fabrication essentielle est confié aux Maîtres Beurriers. Nous avons eu l’opportunité de rencontrer Philippe Nataf qui nous a partagé son expérience très riche et passionnante. Il nous a fait aussi goûté du beurre sortant de la baratte : quel bonheur ! Une véritable expérience régressive qui fait tellement du bien !

Fabriqués à partir de crèmes fraîches sélectionnées, lentement maturées et barattées, les beurres LE GALL sont réalisés à l’ancienne dans une baratte tonneau, après plus de 15 heures de maturation des crèmes. Ils sont 100% naturels, sans colorant ni conservateur. Les beurres de baratte sont davantage jaune, fruité, onctueux et avec des saveurs pouvant variées en fonction de l’année (le beurre de printemps aura un goût différent du fait de ce que les vaches ont mangé).

La maison possède différentes gammes :

  • les beurres de Saison : permettent de distinguer les beurres de baratte de printemps (en version doux et demi-sel).
  • les beurres de Baratte : Ils sont fabriqués à partir de crèmes fraîches sélectionnées, lentement maturées et barattées après plus de 15 heures de maturation. On retrouve les Mottes d’Antan (doux, demi-sel et cristaux de sel), les Barattes Moulés (doux et demi-sel) et les beurriers (doux et demi-sel).
  • les beurres Grand Cru : obtenus exclusivement à partir de crèmes non pasteurisées. Ces beurres sont plus fragiles et ils se conservent moins longtemps. Ce sont les beurres les plus riches en goût.  On retrouve le format beurrier (doux et demi-sel) et le Grand Cru Moulé (doux, demi-sel et cristaux de sel).

La gamme Bio de LE GALL

LE GALL a aussi décliné une gamme bio que j’ai pu déguster. Ces beurres sont élaborés à partir de crème maturée biologique, barattée à l’ancienne. Elle se compose :

  • du format beurrier (doux et sel de Guérande),
  • le moulé Bio (doux et sel de Guérande),
  • le Grand Cru (doux et sel de Guérande) et
  • la Motte d’Antan (doux).

Mon pêché mignon est le pain-beurre : une bonne tradition et du beurre demi-sel, je craque complètement !

Beurre et diététique

Le beurre n’a pas bonne réputation lorsqu’il s’agit de diététique. En effet, il s’agit d’une matière grasse – d’origine animale, qu’il faut donc limiter pour être en bonne santé. Cependant, le beurre contient des nutriments et vitamines intéressants. Il est possible d’en consommer – tout en restant raisonnable dans ses proportions.

Personnellement, je pense que lorsque nous mangeons un produit de bonne qualité, ici, un beurre de tradition et non industriel, le goût est au rendez-vous. Nous éprouvons une profonde satisfaction qui nous permet d’avoir un peu plus de contrôle dans les quantités – j’en suis persuadée. Manger moins, mais mieux et surtout redécouvrir le vrai goût des choses.

Je me dis aussi que lorsque je mange quelque chose de plus calorique, autant que ça soit des calories de luxe. Alors du beurre, oui, mais un beurre de baratte Grand Cru !

Autre article cuisine :

Suivre:

1 Commentaire

  1. pascale82
    11 octobre 2019 / 6:41

    Nous avons teste le grand cru qui a reçu une médaille au concours agricole de Paris
    Un vrai délice
    Merci pour tes conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *