Mes astuces rangement inspirées de Marie Kondo

Dans l’article du jour, je vais vous partager mes astuces rangement dont certaines sont inspirée de Marie Kondo. Lors de mon dernier déménagement, j’ai souhaité optimiser l’espace et organiser au mieux mes affaires – tout en étant un peu plus minimaliste, sujet que j’aborderai prochainement sur le blog.

Ce que je vais partager ici sont valables pour les vêtements mais aussi pour d’autres catégories de votre maison.

Mes astuces rangement : la technique KonMari

La technique KonMari se décompose en 7 étapes :

  1. Ranger par catégories et non pas pièce. La première étape est donc de rassembler tous les items d’une même catégorie à un même endroit. Pour les vêtements, j’ai tout mis sur le lit. Il est vraiment important de pouvoir visualiser TOUT ce que nous possédons dans telle et telle catégorie.
  2. Faire des piles intermédiaires : Lorsque nous sommes face à une immense pile de vêtements ou de quelconque affaires, nous allons nous sentir submergés. Le tri va devoir être strict et intransigeant avec la fameuse « spark of joy« . Ce concept développé par Marie Kondo est le suivant : prenez un de vos vêtements (ou autre objet) et essayer de ressentir si cet objet vous apporte de la joie. Il n’est pas toujours évident de se connecter  à ce type de sensations. Je vous conseillerai alors de faire quatre piles : à jeter/recycler, à donner, à vendre, à conserver. Tous les vêtements abîmés, usés, séparez-vous en ! Vous n’avez pas besoin de conserver x tenue pour traîner à la maison ou bricoler.
  3. Faire le rangement en solo : nos affaires nous appartiennent, il est donc important de se connecter à elle et de choisir par et pour soi-même ce que nous souhaitons en faire. Si vous vivez en couple ou avez des enfants, accompagnez-les mais ne le faites pas à leur place. Évitons les sabotages !
  4. Aimer et remercier chaque objet : se séparer d’objets peut être difficile du fait de leur valeur sentimentale, etc. Il faut donc faire des choix. Lorsque nous nous départons de certaines de nos affaires, remerciez-le et dites lui au-revoirC’est une belle façon de vivre le deuil ou un doux moment de nostalgie.
  5. Plier et non suspendre : majoritairement, Marie Kondo privilégie le pliages aux cintres car ils ont tendance à abimer nos vêtements car nous les empilons, serrons, etc. Bref, nous en mettons trop sur cintres et pas assez dans des tiroirs (c’est une autre histoire lorsque les tiroirs manquent !). Selon Marie Kondo, les seules choses qui devraient être suspendues sont les robes, les vestons, les jupes, et les chemisiers délicats.
  6. Plier à la verticale : c’est l’astuce ultra brillante de la méthode KonMari. Au lieu de faire des piles de t-shirts ou de pantalons dans vos tiroirs, pliez ces derniers à la verticale. Tout d’abord parce que les vêtements sous la pile s’abîment plus rapidement, car ils sont écrasés et comprimés sous le poids des autres vêtements, et ensuite, parce que nous oublions les pièces qui sont sous la pile et ne les portons ainsi presque jamais. Pour effectuer un pliage vertical parfait, pliez d’abord le vêtement sur la longueur et ensuite pliez-le en 3, ou 4 selon la hauteur des tiroirs. Cela permet d’avoir une vision plus claire de notre dressing et d’éviter de défaire les piles lorsque nous nous préparons le matin !
  7. Utiliser des boites et des couvercles : vous pouvez recycler les boîtes à chaussures neuves ou autres afin d’organiser l’intérieur vos tiroirs et de vos armoires. Personnellement, j’ai investi dans quelques boîtes de rangement et paniers car je n’avais pas de tiroirs dans mon espace dressing. Je recycle aussi souvent les boîtes des box comme Birchbox, etc. afin d’organiser des petits objets.

L’art de plier ses vêtements

Comme expliqué précédemment, la technique KonMari est à propos du pliage. Je vous détaille ici toutes les techniques du pliage afin de profiter de toutes ces astuces rangement.

Le pliage demande à créer un rectangle avec les vêtements :

  • Pour les hauts (t-shirts, pulls, etc.) : plier le tiers de droite ou de gauche en premier, rabattre les manches et plier l’autre tiers (droite ou gauche qui n’a pas été pliée). Ensuite, plier le rectangle en deux – tout en laissant un petit espace en haut pour ensuite le plier encore une fois. Pour les débardeurs ou sweatshirts à capuche, rabattre les bretelles et la capuche au niveau du haut du t-shirt afin de créer ce rectangle et plier comme précédemment expliqué.
  • Pour les pantalons : mettre une jambe par dessus l’autre et replier la partie un peu pointue de l’entrejambe.
  • Pour les culottes : je plie l’entrejambe, puis en trois le rectangle crée. Pour le rangement dans la boîte, je les plie encore en deux afin de voir le modèle dont il est question une fois rangé.
  • Pour les soutien-gorges : attacher les agrafes du soutien-gorge puis rentrer les bretelles dans les bonnets. Plier ensuite le sous-vêtement en deux.
  • Pour les chaussettes : placer les deux chaussettes l’une sur l’autre, bien à plat. Plier en deux au niveau de la plante des pieds. Ensuite, plier en deux ou trois la longueur au niveau de la cheville.

Autres articles sur le sujet :

astuces rangementastuces rangementastuces rangementastuces rangementastuces rangementastuces rangementastuces rangementastuces rangement

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *