Bana Banana : la réédition de l’Artisan Parfumeur

Après avoir célébré les 40 ans de Mûre et Musc, la maison continue sa plongée dans son histoire en revisitant sa première création dédiée au fruit exotique : Bana Banana. Je vous accompagne dans la découverte de ce nouveau jus !

Bana Banana L’Artisan Parfumeur

La sortie du parfum Bana Banana n’est pas anodine. En fait, il s’agit du premier parfum de la maison L’Artisan Parfumeur en 1976. Le thème de cette création était dans les années 70 et prend place au théâtre des Folies Bergères : exubérance, champagne et folie – voilà les maîtres mots de Bana Banana !

Entre blague et pari par un ami, Jean Laporte, chimiste de formation et aussi collectionneur passionné de plantes, a été mis au défit d’imaginer un parfum afin de parachever son costume pour un bal aux Folies Bergères. Détail cocasse : le déguisement est celui d’une… banane. Jamais commercialisée, cette création lui aurait néanmoins donné l’idée de fonder sa marque. En 2019, c’est Céline Ellena qui ré-interprète ce parfum emblème et fondateur de la maison.

Céline Ellena décrit le parfum comme « baroque ». Elle s’est inspirée du « mariage d’une guirlande de jasmin et d’un bouquet de bananes confites » – l’acétate de benzyle, qui rappelle l’odeur du fruit, étant utilisé par les parfumeurs entre autres molécules pour évoquer le jasmin.

« J’ai imaginé cette composition comme une broderie de petits points magiques et insolites », explique la créatrice.

Cette fragrance est un oriental floral. Il s’agit d’une composition mixte qui s’organise comme il suit :

  • en notes de tête : poivre, macis et feuille de violette,
  • en notes de coeur : jasmin, iris et banana flower,
  • en notes de fond : fèves tonka, musc et ambre.

Le prix de ce parfum est de 125€ les 100ml.

Mon avis

J’étais assez curieuse de découvrir cette composition – surtout que la banane est un fruit que nous connaissons bien – généralement un des premiers goûts que nous découvrons. Ce qui me faisait peur est que le parfum sente la banane trop sucrée. Ce parfum a quand même une première impression de Banane Haribo – donc si vous n’êtes pas du tout fan de cette odeur, soyez-y préparé !

Bana Banana a été une surprise pour moi. Je ne m’attendais pas à une composition ambrée tout en étant légèrement aromatique. C’est riche – et je suis totalement en accord avec la description baroque que Céline Ellena fait de la fragrance. Il y a quelque chose d’opulent et de mystérieux dans cette création. A la vaporisation, la feuille de violette et la fleur de muscade viennent recréer la légère amertume de la peau de banane. Puis l’onctuosité du fruit se marie à la rondeur crémeuse d’un jasmin plus charnel alors que le poivre et l’ambre offrent un contraste tout en profondeur. Iris, tonka et musc renforcent l’aspect texturé de la composition pour un « sillage irrésistible et sensible » décrit Céline.

Ce parfum est velouté, crémeux et assez chaud – ce n’est pas forcément ce que nous attendons pour une création qui sort au printemps, mais c’est cela qui le rend intéressant. Il détonne et casse les codes. En même temps, je trouve que cette fragrance à quelque chose de rassurant, un peu comme si nous retrouvions quelque chose de bien connu. Une touche de nostalgie – sur une énergie joyeuse qui est juste le signe du plaisir de se retrouver.

Je vais oser porter ce parfum avec grand plaisir dans les mois à venir et j’espère que votre curiosité aura été piquée pour que vous alliez découvrir ce parfum en boutique !

Autres articles sur L’Artisan Parfumeur :

Bana BananaBana BananaBana BananaBana Banana

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *