La boulangerie Thierry Marx

Cette semaine, j’ai eu le plaisir de retrouver Patricia du blog Mouche Cousue, pour un instant gourmand à la boulangerie Thierry Marx.

Boulangerie Thierry Marx : le concept

Pour Thierry Marx, le pain est “le premier ingrédient de la cuisine française“. Lorsque nous parlons de la France, une des premières images qui apparait dans nos esprits est la baguette et tout ce qui s’en décline. Avec sa boulangerie, Thierry Marx souhaite associer tradition, artisanat et modernité.

Lorsque nous passons le pas de la porte, nous entrons dans un lieu sobre et élégant où se mêle le blanc, le noir et le brun. La silhouette de Thierry Marx dessiné de profil n’est pas sans me rappeler une touche très Karl Lagerfeld.

La boulangerie se compose à la fois d’un comptoir où nous pouvons passer commande mais aussi un self-service dans lequel des boissons, salades et autres jus sont proposés à la vente. Thierry Marx décrit son concept comme étant le  “fast casual” qui répond à notre mode de vie et consommation de plus en plus nomade. Mieux qu’un fast-food mais moins formel qu’un restaurant, la boulangerie Thierry Marx propose des recettes alliant cuisine saine, équilibrée et ingrédients de qualité.

Boulangerie Thierry Marx : la carte

Mes yeux étaient captivées par les viennoiseries ultra-gourmandes : croissants, pains au chocolat, brioches, etc. ainsi que des pâtisseries qui vous donnent envie de céder à la tentation.

La boulangerie Thierry Marx, c’est aussi l’histoire d’une rencontre entre le chef et le boulanger, Joël Defives (Meilleur Ouvrier de France). Pour Joël Defives, “la boulangerie, c’est du temps, de la passion, et des produits naturels…” Il a su prendre le meilleur d’un savoir-faire transmis depuis des générations et l’adapter aux attentes et aux goûts d’aujourd’hui…des pains plus digestes, moelleux et à la conservation “naturelle.”

Les pains à base de farines biologiques, de châtaigne ou de riz seront à l’honneur. Élément très positif car pour les personnes cherchant à réduire leur consommation de bleu et/ou gluten, cela me permet de pouvoir jouer les gourmands !

La carte est courte, faits maison et un nouveau pain est à découvrir chaque semaine. Les sandwichs sont appétissants et le chef a crée des recettes originales comme le BreadMakis. Il s’agit de sandwich sous forme de makis, préparés à la minute devant le client. Ces créations sont un concentré de saveurs imaginé par le chef globe-trotter qui met ses voyages et son expérience au service d’un savoir-faire bien français.

Boulangerie Thierry Marx : mon avis

J’ai beaucoup apprécié la découverte que j’ai fait. J’ai trouvé le service rapide (en période de vacances, c’est moins le rush) et j’ai été étonnée de le côté raisonnable des prix pour des produits faits maison de belle qualité. Pour un thé et une brioche feuilletée, l’addition s’élevait à 7,50€. 

J’ai cédé à la tentation de la brioche feuilletée. Il existe deux variantes : une aux pralines roses et une aux noisettes et praliné Valrhona. J’ai goûté celle à la noisette et j’étais vraiment enchantée. Les noisettes caramélisées croquant sous la dent, le goût de praliné dans la brioche, j’étais aux anges ! Je pense que cette brioche aurait été orgasmique après un petit passage au four – juste croustillante et tiède.

La brioche est fondante et le feuilletage craque sous la dent. Maintenant, j’ai envie de découvrir les autres brioches feuilletées des grands noms de la pâtisserie française…#sorrynotsorry

boulangerie Thierry Marxboulangerie thierry marxboulangerie thierry marxboulangerie Thierry Marxboulangerie Thierry Marxboulangerie Thierry Marxboulangerie Thierry Marxboulangerie Thierry Marxboulangerie Thierry Marxboulangerie Thierry Marx

Suivre:

2 Commentaires

  1. 2 novembre 2018 / 8:01

    Coucou,
    Tes photos m’ont donné faim. Cette brioche a l’air tellement bonne ! Ne vivant pas à Paris je n’aurai pas l’occasion d’aller à cette boulangerie ou alors dans pas mal de temps.
    Merci en tout cas pour cette découverte.
    Bisou

    • sarah
      Auteur
      4 novembre 2018 / 2:14

      Coucou Ambre,
      Oui, j’imagine que cela doit être tentant! J’espère que tu pourras te faire ce plaisir un jour mais peut être qu’il y a d’autres artisans à découvrir dans ton coin, non? Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *