Soigner naturellement un bouton de fièvre

Je ne suis pas du tout sujette aux boutons de fièvre. Cependant, il y a une dizaine de jours, j’en ai eu un qui est venu se loger sur ma lèvre supérieure. Cependant, je ne suis tellement pas habituée à en avoir (le seul que j’ai dû avoir date d’il y a plusieurs années…c’est pour dire!), je n’ai pas tout de suite pensé à un bouton de fièvre. En effet, j’étais en période de menstruations et j’avais pas mal de petits boutons qui sortaient…Alors, j’ai tout simplement cru qu’il s’agit d’une acné liée aux hormones. A tel point que j’ai percé le bouton – sauf que nous savons bien que pour un bouton de fièvre, c’est fortement déconseillé! Après trois jours à avoir mal, j’ai eu un éclair de génie en réalisant qu’il s’agissait d’un bouton de fièvre. Je n’ai pas couru à la pharmacie pour le soigner mais j’ai plutôt voulu voir ce que j’avais dans mes huiles essentielles pour le soigner. Je voulais donc partager avec vous comment soigner naturellement un bouton de fièvre!

Soigner naturellement un bouton de fièvre: quelles huiles essentielles?

Plusieurs combinaisons sont possibles lorsque nous recherchons sur internet des “recettes”. Personnellement, j’ai utilisé trois huiles essentielles: l’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree), l’huile essentielle de menthe poivrée et de lavande aspic.

L’huile essentielle d’arbre à thé est un incontournable pour les problèmes de peau et notamment les mycoses. Elle peut tout à fait s’utiliser au quotidien pour les petits boutons et impuretés. C’est pour cela que nous la retrouvons dans beaucoup de cosmétiques pour les peaux à problèmes.

L’huile essentielle de menthe poivrée permet de lutter contre la digestion difficile (une alliée pour les lendemains de fête), les nausées et vomissements (tant liés à la gastro-entérite ou au mal des transports), les migraines, la fatigue et permet de calmer les démangeaisons.

L’huile essentielle de lavande aspic permet de calmer les brûlures (du 1er et 2nd degrés) et les coups de soleil, les morsures et piqûres (araignées, taon, méduses, guêpes, etc.), les mycoses, l’eczéma sec ou suintant

Il est aussi possible d’utiliser l’huile essentielle de Niaouli (que je n’ai pas dans ma collection).

Soigner naturellement un bouton de fièvre: le miel

Le miel est utilisé depuis des siècles et est l’un des plus célèbres alicaments: anti-inflammatoire, anti-infectieux, il fait aussi des merveilles pour la peau. En effet, il va aider à la cicatrisation. Il agit sur l’inflammation en régénérant la peau. Son alcalinité empêche la prolifération des bactéries à l’air libre et améliore l’oxygénation des plaies. Il a un pouvoir dit “osmotique”, c’est à dire qu’il attire et aspire vers l’extérieur les toxines de la peau, comme le fait l’argile par exemple.

Le miel est donc un produit à avoir tout le temps dans ses placards car il pourra vous apporter une solution SOS dans les moments où vous en avez le plus besoin. Personnellement, j’en ai toujours en stock pour les maux de gorge…mais je n’avais pas le réflexe de l’utiliser pour la peau. Depuis que j’ai eu cet épisode bouton de fièvre, je l’utilise aussi pour une blessure au talon dont je n’arrive pas à me débarrasser. En quelques jours, le miel a eu plus d’efficacité que les crèmes “cicatrisantes” que j’avais utilisé jusqu’alors!

Evidemment, la qualité du miel est importante. J’achète le mien toujours en direct aux producteurs.

Soigner naturellement un bouton de fièvre: quelles recettes?

Pour soigner naturellement un bouton de fièvre, plusieurs solutions sont possibles. Vous pouvez utiliser le miel seul lorsque le bouton n’est pas encore sorti. Cependant, dans mon cas, le bouton était bien bourgeonnant – ce d’autant plus que je l’avais percé…Même si je l’avais désinfecté et percé avec une aiguille, je déconseille fortement de faire cela sur un bouton de fièvre.

Cataplasme pour bouton de fièvre :

  • 10 gouttes d’HE de lavande aspic
  • 20 gouttes d’HE de menthe poivrée
  • 1 cuillère à soupe de miel

J’ai mélangé l’ensemble dans un petit bol et je l’ai appliqué à l’aide d’un coton tige quasiment toutes les heures. Ce que j’ai aussi fait est d’appliquer une goutte pure d’huile essentielle d’arbre à thé avant de déposer mon cataplasme la première fois.

Evidemment, le glamour n’est pas au rendez-vous mais après quelques heures, la sensation de brûlure et de gêne avaient majoritairement disparu. La plaie était propre et une croute commençait à se former. Le lendemain, le bouton était à peine détectable. J’ai continué le cataplasme la nuit pendant trois jours et tout est rentré dans l’ordre en moins d’une semaine. Afin de continuer la régénération de la peau, j’ai utilisé un baume à lèvres que j’avais qui est formulé avec de la propolis et de la cire d’abeille de la marque Secrets de Miel.

J’espère que ces astuces vous aideront et finalement, je trouve ça beaucoup plus satisfaisant de soigner ce type de désagrément avec ce que produit la nature que des médicaments qui sont beaucoup plus agressifs pour notre organisme!

soigner naturellement un bouton de fièvresoigner naturellement un bouton de fièvresoigner naturellement un bouton de fièvre

Suivre:

1 Commentaire

  1. 3 avril 2018 / 12:33

    un traitement homéopathique radical pour les boutons de fièvre
    Vaccinotoxinum 9CH dès l’apparation (pour stopper)
    Apis 9ch 5 granules 3/jour (brûlure)
    Rhus tox 9ch 5 granules 3/jour (vésicules)
    en général en 48 heures tout disparaît
    Soigne toi bien
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *