Olympia’s Wonderland, la nouvelle édition féerique pour Lancôme

Olympia Lancome

Olympia Lancome

Olympia Lancome

Olympia Lancome

 

Olympia Le Tan pour Lancôme

En cette rentrée 2017, Lancôme réitère ses collaborations avec un des grands noms de la fashion industrie. Olympia Le Tan, connue pour ses magnifiques accessoires et notamment minaudières en forme de livres, a transposé son univers sur plusieurs produits de la maison Lancôme.

 

Les packagings revêtissent un look pin-up et rétro à souhait avec des broderies, des stickers et surtout une palette couleur définitivement féminine et glamour.

 

 

Olympia’s Wonderland

Pour cette édition limitée, Olympia Le Tan nous invite dans son univers poétique à travers sept produits de maquillage.

 

Cushion Highlighter by Olympia Le Tan

 

Le Cushion Highlighter (46,30€) va apporter un voile de lumière au teint et sculpter le visage pour un effet strobbing ultra chic.

 

Artliner by Olympia Le Tan

 

L’Artliner (33,80€) se décline en trois teintes métallisées toujours inspirées par l’histoire de la maison: un violet piqué de fines particules dorées (Insoupçonnable 1976), un or blanc lumineux (Moderato 1967) et un bleu cobalt élégamment infusé de palette argentées (Bleu 1975).

 

Monsieur Big by Olympia Le Tan

 

Monsieur Big (28,95€), le dernier né des mascaras de chez Lancôme, est rhabillé avec des stickers très mignons: coeurs, lunettes, livres…hauts en couleurs pour que chaque femme puisse personnaliser son produit.  Ce mascara possède une brosse volumatrice qui ne fait pas de paquets, gaine parfaitement les cils et possède une teinte noire profonde pour un regard renversant.

 

Palette Olympia’s Wonderland by Olympia Le Tan

 

La Palette Olympia’s Wonderland est la pièce phare de la collection. Il s’agit d’une palette de maquillage all-in-one qui ressemble à s’y méprendre aux minaudières-livres de la créatrice. Cette palette inédite est habillée de broderies de coton reprenant la couverture d’un livre imaginaire que nous aurions chiné. A l’intérieur, nous découvrons blush, fards à paupières et rouges à lèvres qui nous plongent dans un look très années 50 tout en restant très moderne. A nouveau, toutes les teintes de la palette ont été choisies par Olympia Le Tan dans les archives de Lancôme. Ces teintes ont toutes été retravaillées afin de les remettre au goût du jour.

 

Pour le regard, quatre ombres se combinent afin de créer un smoky dans les tons de prune, aux reflets métallisés:

  • Gris Argent 1988, un gris acier pailleté,
  • Brun Nacré 1965, un taupe légèrement irisé,
  • Paradis 1956, un lie-de-vin profond, et
  • Nommé Désir 1971, un blanc feutré.

 

 

Pour les pommettes, il fallait évidemment du rose! Un blush dans une teinte tendre, embossé d’un motif ruban empreinté d’une poudre compacte Lancôme de 1950, disperse sur la peau ses pigments qui ravivent parfaitement le teint. L’effet bonne mine et les joues de poupées façon baby-doll sont à la clé et nous font craquer.

Pour les lèvres: une nouvelle manière de se maquiller voit le jour. Nous avons une base universelle fixatrice de couleur sur laquelle va venir se superposer quatre « lip powders ». Quatre fards à lèvres aux couleurs impertinentes et définitivement osées : un violet glacé (Rouge de Rose 1955), un rose vintage (Couture 1962), un ton cerise (Anémone 1959) et un rouge flamboyant (Olympia 1980.

 

Absolu Rouge Bisou by Olympia Le Tan

 

L’Absolu Rouge Bisou (33,90€), le rouge à lèvres culte de Lancôme connu pour sa formule associant hydratation et couleur ultra-pigmentée, revêt un look collector pour l’occasion. Son tube est gravé d’une empreinte de bouche et de la signature « Olympia xxx », comme un baiser envoyé par la créatrice. Et le détail qui va nous faire fondre est le raisin qui prend la forme d’une bouche prête à embrasser.

Trois teintes sont disponibles pour cette édition limitée: une teinte légèrement bleutée (Rouge de Rose 1955), un bordeaux puissant (Rouge Profond 1988) et un rouge orangé (Olympia 1980) qui va se retrouver dans d’autres produits de la collection.

 

Matte Shaker by Olympia Le Tan

 

Le Matte Shaker (24,40€) revisite trois teintes historiques de la maison: le bourgogne intense (Rouge Profond 1988), le violine (Insoupçonnable 1976) et le rouge vif, légèrement orangé (Olympia 1980).

 

Vernis by Olympia Le Tan

 

Pour terminer, le Vernis (22,70€) est rendu ludique pour faire des mix & match avec les couleurs des différents produits lèvres. Nous retrouvons un carmin vibrant (Cardinal 1969), un bleu métallisé [(Bleu 1975), un violet flashy (Insoupçonnable 1976) et un marron glacé (Moderato 1967). La touche finale ultra-chic est le Top Coat pailleté répondant au doux nom d’Amour. Il s’agit d’un vernis transparent dans lequel des paillettes dorées en forme de coeur sont capturées. Vos ongles s’habilleront en un seul coup de pinceau d’une touche de “cute”.

 

 

Mon avis sur la collection Olympia’s Wonderland

J’ai toujours beaucoup aimé les collections que Lancôme créées avec des créateurs de mode. Les objets qui voient le jour sont toujours élégants et inspirants.

Avec Olympia’s Wonderland, Lancôme va encore plus loin car les produits se transforment comme des accessoires de mode. J’ai définitivement envie de shooter un look avec la palette minaudière qui est juste le comble du vintage et du girly!

 

Cette collection est totalement ludique et nous fait retomber avec émerveillement dans un conte enchanteur.

 

Je n’avais pas eu l’occasion de tester le mascara Monsieur Big et je l’ai trouvé extra tant dans sa formule qui ne fait pas de transfert et habille les cils avec glamour.

Le Rouge Absolu Bisou est pour moi le produit à glisser dans son sac à main. La couleur testée 1988 est la teinte parfaite pour l’automne et je pense qu’elle ne va pas me quitter.

 

Olympia Lancome

Olympia Lancome

Olympia Lancome

Olympia Lancome

Olympia Lancome

Olympia Lancome

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *