A la découverte de Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Jour 1

Je suis arrivée en toute fin d’après-midi au Riad Minorisa, ce qui ne me laissait peu de temps sur ce premier jour.

Après m’être installée, j’ai traverser le souk afin de rejoindre la place Jamaa-El-Fna et saisir son ambiance à la tombée de la nuit.

Mon conseil serait de rester à distance des animations avec animaux qui peuvent se révéler dangereuses (notamment avec les serpents) ou signe de maltraitances animales (les singes « dressés » et l’état dans lequel sont les chevaux qui tirent les calèches m’ont fendu le cœur). 

Il était tard et je n’avais pas envie d’arpenter toute la médina pour trouver à manger végétarien alors j’ai fini par m’installer sur un des stands présents sur la place. J’y ai mangé un tajine végétarien, une salade marocaine servie avec du pain, de la harissa et des olives. Le repas était bon, pas cher et sans fioriture. 

Je réitère l’avertissement que je vous donnais dans mon Carnet Pratique: attention aux jus vendus sur la place, souvent coupés à l’eau du robinet (peu digeste pour nos estomacs) et les viandes/poissons laissés sur les étales en dehors de toute chaîne de froid. L’avantage de manger végétarien est que vous pouvez éviter une intoxication alimentaire due à une mauvaise conservation d’un aliment périssable.

Jour 2

Mon guide m’a proposé de l’accompagner au marché hebdomadaire à Ait Ourir, à 30 km de Marrakech. Sur la route pour y aller, nous sommes passés par la Palmeraie qui malheureusement n’est plus aussi luxuriante qu’elle l’était. La faute aux sécheresses et à des riches personnes peu scrupuleuses.

Le marché en question est un marché berbère typique où, évidemment, je n’ai croisé aucun touriste. C’était top de pouvoir découvrir ce genre d’endroit. Tout y est vendu: fruits et légumes, épiceries, viandes, vêtements, poteries, etc. Les Marrakchis s’y rendent également pour y déguster le méchoui.

Nous y avons acheté une pastèque (énorme!) pour le dessert que nous avons dégusté sur le bord de la route. C’en était très drôle et juteux!

L’après-midi s’est partagée entre repos et balade avant d’aller dîner à la Trattoria dans le quartier de Guéliz. Un très bon restaurant aux saveurs italiennes dans un cadre élégant et romantique. Le personnel y est vraiment aux petits soins. Je garde un très bon souvenir de cette soirée.

Jour 3

Avec Khalid, nous avons visité tout Marrakech. Notre périple à commencer par le magnifique Jardin Majorelle. J’aurais pu y passer ma journée tellement l’endroit parait déconnecter du monde. C’est beau, calme, bref, une vraie invitation à la rêverie. Je comprends mieux pourquoi Yves Saint Laurent allait chercher son inspiration dans ce lieu.

Nous sommes ensuite passés par les ruelles de la Medina et avons fait plusieurs arrêts. En plus de visites, Khalid m’a fait visiter deux riads tenus par des français (Riad Ba Sidi et Riad Analdine). De très jolis lieux à la décoration raffinée qui me donne l’envie de revenir! Dans l’un d’eux, j’ai même déguster le meilleur jus de pastèque de ma vie – sachant que je suis une addict à la pastèque, je peux vous dire que je touchais le paradis du bout des doigts!

Nous avons visiter les tombeaux Saadiens où l’architecture est sublime. L’arrêt suivant a été la Medersa Ben Youssef (ancienne école coranique) où la cours avec le bassin d’ablution est un délice pour les yeux. Les mosaïques nous transportent dans une autre époque.

Le dernier monument que nous sommes allés visiter a été le Palais de la Bahia qui, à nouveau, m’a coupé le souffle par son architecture et ses couleurs. Dommage que le palais ait été vidée de ses meubles. Nous y perdons un peu l’âme de ce que pouvait être la vie dans un endroit comme celui-ci.

Nous sommes ensuite passés par l’ancien quartier juif: le Mellah pour par le quartier des Tanneurs où vous pouvez suivre le parcours du cuir. Visite intéressante, mon nez n’était pas enchanté des odeurs très fortes et ce malgré le bouquet de menthe à travers lequel je respirais.

La journée fut intense et riche. Les visites se sont teintées de couleurs et d’histoires grâce à Khalid qui a su me raconter son pays.

En plus des visites, Khalid m’a amené dans un magasin d’épices de grande qualité (n’achetait pas sur les souks, la qualité laisse à désirer). J’y ai ramené du safran, un cumin hors pair, du curcuma, du paprika, du poivre, des graines de cardamone, de la cannelle (moulue et en bâton) ainsi qu’un café parfumé à l’anis et à la cannelle. Souhaitant également de délicieuses dattes Medjoul, le gérant du magasin d’épices nous a conseillé une adresse d’un grossiste. Le lieu improbable, en sous-sol d’un garage, où se trouvait ces frigos avec toutes sortes de fruits secs. J’ai rapporté un carton de 2kg de dattes d’une qualité parfaite, à un tarif beaucoup avantageux qu’en France, que je déguste ave parcimonie en ce moment même. Ce genre d’endroit est un vrai régal pour la grande curieuse que je suis! 

Le soir, j’ai dîné au Comptoir Darna. Un lieu qui semble incontournable dans les guides. L’endroit est agréable mais se veut surtout très branché. A choisir, j’ai préféré l’ambiance et la cuisine de la Trattoria.

Jour 4

Le riad dans lequel j’étais n’avait pas de piscine ou bassin et cela me manquait alors je me suis décidée à passer une journée piscine. Au départ, je pensais aller dans un hôtel (le Sofitel propose la journée piscine à 500 dirhams) dans Marrakech mais la propriétaire du Riad Ba Sidi m’a conseillé le Bled de Gre qui se situe à l’extérieur de Marrakech (après l’aéroport). Même si le taxi m’a un peu coûté (100 dirhams l’aller, le retour, on m’a gentiment raccompagné), le tarif a la journée comprenant le repas a été beaucoup plus avantageux que ce que j’avais prévu au départ (200 dirhams hors boisson pour la journée avec le déjeuner).

J’ai donc profité d’un cadre des plus relaxants avec la piscine presque pour moi toute seule. J’ai pu bouquiné, faire la sieste à l’ombre, nager, manger un délicieux repas cuisiné avec les légumes du potager…Bref, une super journée farniente!

Le soir, je suis retournée dans une petite cantine dans laquelle j’avais mangé avec mon guide. Il s’agi t de El Bahja

Jour 5

J’ai à nouveau retrouvé Khalid pour une excursion à Essaouira. Cette journée fera le sujet d’un autre article car j’ai bien trop de photos à vous partager!

Le soir, j’ai dîné au restaurant le Marrakech qui offrait une très belle vue sur la place Jamaa-El-Fna.

Jour 6

Le dernier jour a été consacré au repos, balade et shopping. J’ai ramené quelques souvenirs artisanaux que j’ai déniché chez Bahja Export où seulement de l’artefact marocains est valorisé. J’ai ramené un très joli tapis berbère et un coussin brodé, une délicate assiette martelée à la main ainsi qu’une petite poterie à épices.

Le midi et le soir, j’ai mangé au Henna Art Café – qui propose des options végétariennes et parfois sans gluten.

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Visite Marrakech

Day 1

I arrived at the end of the afternoon at the Riad Minorisa, which left me little time on this first day.After settling down, I crossed the souk to reach the Jamaa-El-Fna square and seize its atmosphere at dusk.My advice would be to stay away from animations with animals that can be dangerous (especially with snakes) or signs of animal abuse (« trained » monkeys and the state in which the horses pull the carriages split me the heart).It was late and I did not want to pace the entire medina to find vegetarian food so I ended up sitting on one of the stands in the square. I ate a vegetarian tagine, a Moroccan salad served with bread, harissa and olives. The meal was good, inexpensive and no frills.I repeat the warning I gave you in my Cityguide: attention to the juices sold on the square, often cut with tap water (not easily digested for our stomachs) and the meat / fish left on the stalls outside cold chain. The benefit of vegetarian eating is that you can avoid food poisoning due to poor preservation of a perishable food.


Day 2

My guide offered to accompany her to the weekly market in Ait Ourir, 30 km from Marrakech. On the way to go, we went through the Palmeraie which unfortunately is not as lush as it used to be. The fault of droughts and wealthy unscrupulous people.The market in question is a typical Berber market where, of course, I did not meet any tourist. It was great to be able to discover this kind of place. Everything is sold here: fruits and vegetables, groceries, meats, clothes, pottery, etc. The Marrakchis also go there to taste the mechoui.We bought a watermelon (huge!) For the dessert we tasted on the side of the road. It was very funny and juicy!The afternoon was divided between a rest and a walk before going to dinner at the Trattoria in the district of Guéliz. A very good restaurant with Italian flavors in an elegant and romantic setting. The staff are really helpful. I have a very good memory of this evening.

Day 3

With Khalid, we visited all of Marrakech. Our journey starts with the magnificent Jardin Majorelle. I could have spent my day there so the place seemed to disconnect from the world. It is beautiful, calm, in short, a real invitation to daydream. I understand better why Yves Saint Laurent was going to seek his inspiration in this place.We then passed through the alleys of the Medina and made several stops. In addition to visits, Khalid made me visit two riads run by French (Riad Ba Sidi and Riad Analdine). Very nice places with refined decoration that makes me want to come back! In one of them, I even tasted the best watermelon juice of my life – knowing that I am a watermelon addict, I can tell you that I was touching paradise with my fingertips!We visit the Saadian tombs where the architecture is sublime. The next stop was the Medersa Ben Youssef (former Koranic school) where the course with the ablution basin is a delight for the eyes. The mosaics transport us into another era.



The last monument we visited was the Palais de la Bahia which, once again, has taken my breath away by its architecture and its colors. Too bad the palace has been emptied of its furniture. We lose a little of the soul of what life could be in a place like this.We then passed through the old Jewish quarter: the Mellah for by the district of Tanners where you can follow the course of the leather. Interesting visit, my nose was not enchanted by the strong odors and this despite the bunch of mint through which I breathed.The day was intense and rich. The visits were tinged with colors and stories thanks to Khalid who knew how to tell me his country.In addition to the visits, Khalid brought me to a high quality spice shop (did not buy on the souks, the quality leaves something to be desired). I brought back saffron, an unrivaled cumin, turmeric, paprika, pepper, cardamon seeds, cinnamon (ground and stick) and a coffee flavored with anise and cinnamon . Wishing also delicious Medjoul dates, the manager of the spice shop advised us an address from a wholesaler. The improbable place, in the basement of a garage, where were these refrigerators with all kinds of dried fruit. I brought back a carton of 2kg of dates of a perfect quality, at a very advantageous price in France, which I savor with parsimony at this very moment. This kind of place is a real treat for the great curious I am!In the evening I dined at Comptoir Darna. A place that seems unavoidable in the guides. The place is nice but is mostly very trendy. To choose, I preferred the atmosphere and the kitchen of the Trattoria.


Day 4

The riad I was in did not have a pool or pool and I missed it so I decided to spend a day swimming. At first, I thought of going to a hotel (the Sofitel offers a pool day at 500 dirhams) in Marrakech but the owner of the Riad Ba Sidi advised me the Bled de Gre which is located outside Marrakech airport). Even though the taxi cost me a little (100 dirhams one way, return, they kindly accompanied me), the daily rate including the meal was much more advantageous than what I originally planned (200 dirhams out drink for the day with lunch).So I enjoyed a most relaxing setting with the pool almost for myself. I could read, take a nap in the shade, swim, eat a delicious meal cooked with vegetables from the vegetable garden … In short, a great day lazing around!In the evening I went back to a small canteen in which I had eaten with my guide. This is El Bahja.



Day 5

I again found Khalid for an excursion to Essaouira. This day will be the subject of a full article because I have too many photos to share!

In the evening, I dined at the Marrakech restaurant which offered a beautiful view of the Jamaa-El-Fna square.

Day 6

The last day was devoted to rest, stroll and shopping. I brought back some souvenirs that I found at Bahja Export where only the Moroccan artefact is valued. I brought back a very nice Berber carpet and an embroidered cushion, a delicate plate hammered by hand as well as a little spice pottery.

Lunch and dinner I ate at the Henna Art Café – which offers vegetarian and sometimes gluten-free options.

Visite Marrakech

Suivre:

2 Commentaires

  1. 6 septembre 2017 / 9:12

    superbe reportage qui donne vraiment envie de découvrir Marrakech.
    Tes photos sont superbes. Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *