Dermatite périorale, la maladie de la blogueuse beauté ?

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, notamment Instagram, vous avez peut être lu mes déboires dermatologiques de ces derniers temps. J’ai souffert des boutons à n’en plus finir depuis cet épisode du mois de juillet qui est revenu dans sa version aggravée la semaine dernière : des boutons sur tout le visage et plus particulièrement autour de la bouche et des yeux. Mais cette fois-ci, les boutons n’étaient pas juste rouges. Certains étaient comme des boutons d’acné avec la pointe blanche et que j’avais juste envie de percer

Diagnostiquer une dermatite périorale ?

Grand moment de solitude où je me suis demandée ce qui se passait, pourquoi, que faire…Bref, lundi, j’avais tellement mal que j’ai voulu aller aux urgences. On m’avait conseillé l’Hôpital St Louis pour les urgences dermatologiques…mais, surprise ! Ils ne prennent plus les urgences dermatologiques et il faut aller jusqu’au CHU Henri Mondor de Créteil. Bref, il fallait que je traverse toute l’Île-de-France par rapport à là où j’habite. Je l’ai fait, un monde de dingue.

Après plusieurs heures d’attente, l’interne me diagnostic un eczéma surinfecté avec à la clé un antibiotique et une crème à la cortisone (Diprosone). Elle a réalisé un prélèvement pour savoir quelle était l’organisme qui avait infecté ma peau.

J’ai commencé à prendre l’antibiotique, la peau s’améliore un peu. Et, j’ai d’autant plus réduit les produits de cosmétiques.

Néanmoins, j’ai quand même souhaité un autre avis médical parce que les professionnels me parlaient toujours d’un eczéma mais mes boutons n’étaient que sur le visage. Généralement, les eczémas se nichent également dans les pliures (coudes, nuques, etc.) ou sur le corps. Bref, une amie m’a conseillé un cabinet dermatologique dans le centre de Paris. J’y suis allée vendredi dernier et HALLELUJAH !

J’ai enfin rencontré un dermatologue compétent. C’est-à-dire qui prend vraiment le temps d’examiner, qui est dans la pédagogie et explique ce qui se passe pour ta peau. Bref, ce fut un gros soulagement.

Au passage, j’avais conservé les photos de mes boutons et avant même l’examen, il avait déjà une idée précise du diagnostic.

Ce que j’ai s’appelle une dermatite (ou dermite) pérorale (ou péribuccale). Il s’agit d’une inflammation aiguë de la peau autour de la bouche et des yeux, principalement. Cette maladie touche entre 0,5 et 1% de la population, majoritairement des femmes entre 20 et 40 ans. Chez ces personnes, il y a une prédisposition dû à un terrain atopique et/ou à la peau sèche.

La maladie apparait suite à une surconsommation de produits de soins cosmétiques (dans mon cas, je tiens à la préciser). Cette surconsommation est liée à la peau sèche qui tiraille et amène de l’inconfort dans la journée. Alors, nous avons tendance à appliquer de la crème plusieurs fois par jour (matin et soir, généralement) afin de soulager ces sensations. Nous sommes apaisées momentanément mais la peau est, en fait, surhydratée. La fonction barrière protectrice de la peau s’en retrouve perturbée, déséquilibrée et c’est là que les problèmes commencent.

L’aspect de la peau se retrouve modifié : gonflement de la peau, plaques et tâches rouges, boutons rouges. La peau devient « granuleuse ». Quand les symptômes persistent, la flore microbienne est d’autant perturbée et des pustules apparaissent, ainsi que des symptômes de desquamation.

La peau tiraille d’autant plus, parfois brûle…Et, nous aurions tendance à appliquer d’autant plus de crèmes. Ce fut mon cas. Même si j’ai réduit les produits de soins à ce moment, je continuais à appliquer beaucoup de crème hydratante et les médecins m’avaient même prescrit une crème à base de cortisone. Le dermatologue m’a assuré que la Diprosone n’était absolument pas faite pour le visage!

Comment soigner la dermatite péri-buccale?

Bref, la seule solution et traitement est la détox cosméto ! Bref, la diète ! Il est nécessaire d’arrêter d’appliquer des crèmes et autres soins cosmétiques afin que la peau se restaure par elle-même et élimine tout ce qu’elle a absorbé en trop.

Dire que c’est facile serait un mensonge. Quand vous avez l’habitude de mettre de la crème tous les jours, c’est très dur d’arrêter. Et surtout, les sensations d’inconfort, de brûlures, de tiraillement sont à leur paroxysme. Cela ne fait que quelques jours mais c’est déjà très difficile de ne pas hydrater ma peau. Elle pèle énormément mais son aspect s’est beaucoup améliorée donc je tiens le coup. D’ailleurs, le dermatologue m’a informé qu’il faudrait plusieurs mois pour que la peau retrouve son équilibre naturel (au moins 3 mois).

En parallèle, le dermatologue m’a quand même prescrit un petit traitement pour trois mois afin de soulager un peu de l’intérieur. Néanmoins, le vrai challenge est de ne vraiment rien appliquer sur la peau.

Le dernier conseil qu’il m’a communiqué est d’appliquer des compresses de thé noir (froides évidemment) sur la peau afin de l’aider à s’assécher. Plus le thé sera infusé, mieux ce sera !

Quels soins compatible avec la dermatite périorale ?

J’ai posé la question du nettoyage de peau parce qu’à Paris, ce n’est pas la pollution qui manque. L’essentiel est d’avoir des produits que l’on rince à l’eau. Il ne faut surtout pas étouffer à nouveau les pores. Le dermatologue m’a conseillé un lait léger, par exemple.

J’ai regardé ce que j’avais dans les placards et j’ai trouvé un lait démaquillant, le Biocleanse Silky Soft Cleansing Milk de chez Estelle & Thild. Je l’utilise avec mes cotons démaquillants lavables (Disques à Démaquiller LavablesLes Tendances d’Emma) que je mouille au préalable pour nettoyer ma peau. Ensuite, je termine avec quelques pulvérisations d’Eau Thermale Avène. La seule partie du visage que j’hydrate sont mes lèvres car elles ne sont pas concernées par la dermatite.

La dernière question a été celle du maquillage. Comme la dermatite périorale est une maladie stérile, non liée à une bactérie ou gêne, elle ne contamine pas les produits de maquillage. Le dermatologue ne me les interdit pas. Si je souhaite camoufler un peu les rougeurs ou maquiller mes yeux, ce n’est pas un problème. Cependant, pas de formules liquides niveau fond de teint car cela reviendrait à « hydrater » d’une certaine manière la peau. La poudre est tolérée.

dermatite périoraledermatite périoraledermatite périoraledermatite périoraledermatite périoraledermatite périoraledermatite périorale

Suivre:

25 Commentaires

  1. 6 septembre 2016 / 12:28

    Ton article est très intéressant!
    C'est bon à savoir quand on aime tester des soins par millier!
    Bon mardi

    • 6 septembre 2016 / 9:10

      Merci pour ton message!
      Comme je le précise dans l'article, cette maladie ne touche qu'un tout petit pourcentage de femmes (quelques cas masculins mais rares selon le dermato). D'ailleurs, son premier nom médical était la "dermatite de l'hôtesse de l'air" car seul ce corps de métier présentait cette dermatite…Et les hôtesses de l'air ont été les premières à utiliser de nombreux cosmétiques pour lutter contre le desséchement de la peau dû à l'air de la cabine 😉

      xxx

  2. 7 septembre 2016 / 8:07

    Enfin une réponse à toutes ces questions, il était temps.
    Bon courage pour le rétablissement de ta peau, quand tout sera rentré dans l'ordre pense au Dermacenter qui te permet de faire un diagnostic de peau ! Ça pourra te permettre de savoir si ta peau est sèche ou trop hydratée etc.
    Des bisous ma jolie ��
    Take care ����

    • 7 septembre 2016 / 9:29

      Merci pour ces infos ! Patience, patience! xxx

  3. 7 septembre 2016 / 11:45

    Bonjour,
    merci pour cet article très intéressant,
    je me sens concernée car je suis moi-même une grande testeuse…
    j'ai également quelques boutons depuis 2 mois (je n'en avais jamais d'habitude).
    je suis aller chez un dermato qui m'a prescrit de l'acné et m'a donné un traitement. Ton article me fait me questionner et je me demande si c'est réellement de l'acné ou bien une dermatite…

    • 7 septembre 2016 / 9:30

      Coucou,
      Je ne suis pas médecin et ne pourrait donc te conseiller mais essaie de demander un second avis…Personnellement, le dermato m'a prescrit un peu d'antibio qui est d'habitude prescrit pour l'acné histoire de m'aider de l'intérieur mais il m'a bien précisé que c'était vraiment temporaire. En plus, c'est photosensible…nul avec ce soleil!

      Bon courage pour te soigner !
      xxx

  4. 7 septembre 2016 / 11:49

    J'ai eu le même souci, j'en ai fait un article il y a un moment, même verdict, même punition, mais inévitablement ça revient l'hiver 🙁

    • 7 septembre 2016 / 9:31

      Olalala, c'est vraiment difficile la peau. Je verrai dans quelques semaines alors. C'est apparu chez moi plus avec l'été mais l'hiver n'est définitivement pas la saison que ma peau préfère!
      Courage à nos peaux!
      xxx

  5. Anonyme
    29 décembre 2016 / 2:15

    Bonjour Merci pour l'article.
    Où puis je acheter ton lait nettoyant stp?
    Meric

    • 12 mars 2017 / 1:06

      Ou en est ta Dermite?
      Car j'en suis affecté et aimerais savoir si la Guérison à bien été
      Merci
      Andrée
      Montréal

    • Anonyme
      12 mars 2017 / 1:08

      Comment va ta dermite ?
      Car,j'en suis affecté et aimerais savoir si tout s'est bien passé pour toi.
      Andrée
      Montréal

    • Anonyme
      12 septembre 2017 / 12:02

      Bonjour à toi Sarah,
      Merci pour ton article ! Je pense avoir la même chose que toi et je souhaiterais le confirmer !
      Pourrais-tu me donner le nom du cabinet dermatologique dans le centre de Paris ? Et si possible le nom du dermatologue ?
      En espérant que nous guérissions tous !

    • 14 septembre 2017 / 11:27

      Bonjour Anonyme (dommage que je n'ai pas ton prénom)
      Ravie que cet article ait pu t'aider! D'ailleurs, j'en prévois d'en faire un sur le 1 an plus tard…
      Le cabinet où je vais à Paris est celui du Dr VICART proche de Beaubourg (mais j'avais été reçue par son remplaçant Dr HORTIG : génial).

      Bon courage à toi et à ta peau!

  6. séverine
    6 octobre 2017 / 2:15

    Bonjour,

    Je souffre actuellement de dermatite periorale du moins c’est ce dont je suis sûr (j’ai les symptômes, les ennuis tout quoi …)car en fait le médecin que j’ai vu m’a donné un médoc contre l’herpès !!!!!!! fabuleux!!!!! je voulais savoir où tu en es aujourd’hui ?
    merci de ta réponse
    Biz

    • sarah
      Auteur
      8 octobre 2017 / 5:30

      Bonjour Séverine,
      Vous êtes plusieurs à me demander quelle a été l’évolution de mes symptômes. Je vais répondre à toutes ces questions dans un prochain article. Mais, tout est rentré dans l’ordre – j’ai adopté de nouveaux réflexes que je partagerais dans l’article.
      Si tu es sur Paris, je peux te recommander un dermato mais mettre une crème qui n’est pas adaptée, tu risques de faire pire que mieux. Si tu as lu attentivement l’article, tu as dû voir que le traitement principal a été la détox cosméto. A très bientôt xxx

  7. Valentine
    1 novembre 2017 / 11:46

    Bonjour Sarah !

    Je me permets de te laisser un commentaire car on vient de me diagnostiquer une « Dermatite Péri-Orale Légère »… Par conséquent, j’ai lu ton article (très intéressant) avec beaucoup d’intérêt ! J’aimerais néanmoins te demander une petite précision : Tu nous conseilles de mettre notre « peau » à la diète, cela dit, tu ne précises pas si c’est le visage entier ou juste les zones touchées par la Dermatite. Ma question peut paraitre stupide, c’est vrai, mais je me demande s’il est bon d’assécher certaines zones « saines » du visage (comme le front et le contour des yeux) alors que la zone à problème est surtout localisée autour de la bouche ?

    Je ne vais pas te mentir, j’ai 28 ans et je suis mannequin et je suis pétrifiée à l’idée de me retrouver avec des rides ou des ridules suite à cette période de « famine cosmétique »…

    J’attends ta réponse avec impatience ! Merci et à bientôt !

    • sarah
      Auteur
      1 novembre 2017 / 9:10

      Bonjour Valentine,

      Tu devrais consulter mon article plus récent https://www.marshmalloword.com/2017/10/dermatite-peri-buccale-conseils-soins.html!
      L’article reprend tous mes conseils que j’ai compilé au cours des douze derniers mois.
      Alors, personnellement, je pense que le conseil du dermato de mettre tout le visage à la diète est la première étape afin de vraiment soigner la dermatite. Ne t’inquiète pas concernant l’état de ta peau. Je fais aussi des shootings tant pour le blog que pour des marques (avec la volonté de mannequinat à la clé) et si tu as une alimentation équilibrée, que tu bois beaucoup d’eau, tu ne vas pas abimer ta peau. A ton âge, le premier geste anti-age est une bonne hydratation (boire 1,5 à 2litres d’eau par jour). Si cela tiraille, c’est normal car la dermatite ne se manifeste que sur les peaux à tendance sèche. Cependant, si dermatite, cela veut dire qu’on a trop nourri la peau. Personnellement, je vais avoir 30 ans et cette diète cosmétique ne m’a pas amené de marques/ridules ou quoique ce soit pour le moment. Comme me l’expliquait le dermato, il faut que la peau retrouve son équilibre de base.

      Un an après, je peux avoir un action plus localisée. Là tout de suite, j’ai une petite récidive au niveau d’une aile du nez. Je continue d’hydrater le visage complet et je fais en sorte de ne pas avoir trop de produit sur cette zone là. Comme il y a un « pli », la peau peut « macérer »…Pas très glamour mais si on dose mal le produit, ça ne loupe pas pour nous. J’ai arrêté le fond de teint liquide et le soir, je n’utilise plus que de l’eau thermale pour hydrater afin de me débarrasser le plus vite possible de la récidive.

      N’hésite pas à m’écrire un mail directement pour que nous puissions en parler si tu as besoin!

      • Valentine
        5 novembre 2017 / 12:53

        Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre ! Pour être tout à fait honnête avec toi, je vis très mal cette période de diète cosmétique ! Vraiment ! Je commence à réaliser que je suis une « Cosmetic Junkie ». Ce n’est pas tant le visage qui s’assèche, qui tire et qui pèle qui est difficile à supporter, c’est le fait de ne rien appliquer du tout ! Cela me manque terriblement de ne plus me tartiner de toutes mes crèmes hors de prix ! Cela peut paraitre stupide, mais c’est vraiment ce que je ressens !

        En définitive, je me dis que cette Dermite Péri-Orale n’est finalement pas une si mauvaise chose… Elle m’a fait comprendre que j’avais une véritable addiction aux cosmétiques ! Que j’en faisais trop et que… Cela me rendait… Malheureuse… C’est vrai… Chaque soir, je pouvais passer une bonne demi-heure à m’appliquer des masques, des huiles, des sérums, des crèmes, à me masser le visage etc (et là, je ne parle que du visage, mais le rituel était le même pour le corps et pour les cheveux…). Je me sentais comme « prisonnière » de cette routine épuisante et chronophage. Aujourd’hui, je réalise que… Même sans tous ces produits, et avec juste quelques gouttes d’huiles de chanvre… Ma peau est tout aussi jolie…
        Je reviendrais vers toi dans quelques semaines pour te donner de mes nouvelles !
        Encore merci ! Bisous !

        • Valentine
          5 novembre 2017 / 12:58

          Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre ! Pour être tout à fait honnête avec vous, je vis très mal cette période de diète cosmétique ! Vraiment ! Je commence à réaliser que je suis une « Cosmetic Junkie ». Ce n’est pas tant le visage qui s’assèche, qui tire et qui pèle qui est difficile à supporter, c’est le fait de ne rien appliquer du tout ! Cela me manque terriblement de ne plus me tartiner de toutes mes crèmes hors de prix ! Cela peut paraitre stupide, mais c’est vraiment ce que je ressens !
          En définitive, je me dis que cette Dermite Péri-Orale n’est finalement pas une si mauvaise chose… Elle m’a fait comprendre que j’avais une véritable addiction aux cosmétiques ! Que j’en faisais trop et que… Cela me rendait… Malheureuse… C’est vrai… Chaque soir, je pouvais passer une bonne demi-heure à m’appliquer des masques, des huiles, des sérums, des crèmes, à me masser le visage etc (et là, je ne parle que du visage, mais le rituel était le même pour le corps et pour les cheveux…). Je me sentais comme « prisonnière » de cette routine épuisante et chronophage. Aujourd’hui, je réalise que… Même sans tous ces produits, et avec juste quelques gouttes d’huiles de chanvre… Ma peau est tout aussi jolie…
          Je commence à me dire qu’à l’avenir, je vais réduire DRASTIQUEMENT les cosmétiques ! D’ailleurs, à ce sujet, auriez-vous des produits de votre marque à me conseiller (nettoyage visage, sérum/crème/huile anti-âge jour et nuit etc.) sachant que j’ai la peau mixte. Si vous pouviez me « construire » une routine adaptée pour le matin et le soir, j’achèterais tous les produits.
          Je vous remercie et vous souhaite une excellente journée !

          • Valentine
            5 novembre 2017 / 1:00

            Ce message était destiné à Christine Cuisiniez mais je me suis trompée dans le « copier-coller ». Oui, en plus d’être accro au cosmétiques, je suis terriblement maladroite! :$

          • sarah
            Auteur
            7 novembre 2017 / 10:32

            En effet, il s’agit d’une addiction et c’est plus une habitude qu’un réel besoin…

  8. Nelly
    1 novembre 2018 / 6:15

    Bonjour Sarah, merci pour ton article… je ne sais pas si je me trouve dans cette situation mais ça y ressemble…aurais tu une photo pour illustrer cette dermatite car je pèle dans cette zone depuis quelques jours et j’ai effectivement une peau très sèche que j’hydrate énormément et de plus en plus car l’inconfort est toujours là …
    je n’ai pas de boutons inflammatoires (pas à présent mais j’ai fait une grosse crise cet été que j’ai eu beaucoup de mal à calmer) j’en ai quand même régulièrement parsemé sur mon visage ..
    Bref j’aimerais savoir à quoi ça ressemble
    Merci par avance

    • sarah
      Auteur
      4 novembre 2018 / 2:13

      Bonjour Nelly, sur le blog, en cherchant dermatite, tu tomberas sur tous mes articles sur le sujet. Je n’ai pas fait beaucoup de photos mais j’en ai quelques unes dans le premier article. J’espère que cela t’éclaira. Néanmoins, je peux te conseiller de diminuer ta consommation de produits cosmétiques et d’émollients notamment.

  9. Nelly
    4 novembre 2018 / 2:57

    Merci Sarah pour ton retour j’irais consulter les articles !
    J’ai tout stopper à part le double nettoyage et l’hydratation avec un spray d’acide hyaluronique ma peau tiraille un peu mais beaucoup moins que quand j’en met tous les produits et le fond de teint que je ne met plus sur le bas du visage les plaque sèche on pratiquement disparu .. en quelques jours
    Mais du coup j’ai remis du fond de teint pour une soirée et je n’avais plus du tout le même résultat je pense que le film hydrolipidique ne s’est pas encore restauré et du coup je ressemble à un papyrus avec !
    Penses tu que ça reviendra à la normal bientôt ou ma peau aura t’elle subit un bouleversement qui l’aura transformé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *