13-11-2015

J’écris ces quelques mots à chaud, en plein milieu de la nuit avec les chaînes d’informations en boucle. Je n’ai pas l’habitude de faire des billets humeurs mais peut-être qu’ils s’inviteront un peu plus régulièrement ici.

I’m writing these few words in the middle of the night with the news channels non stop in the background. I’m not used to talk about my moods and personal thoughts but maybe they will visit a little more regularly here.

_

Lorsque l’impensable arrive…Même si l’on sait que le terrorisme nous entoure, que nous sommes continuellement en plan vigipirate…Le concept et l’expérience reste abstraite. Tout comme, il y a 15 jours où je me suis fait carjackée en allant au travail: on sait que ce genre d’événements peut nous arriver mais quand cela arrive réellement, notre psychisme n’y est jamais préparé. Sidération, choc, terreur, nous ne comprenons pas, nous ne nous reconnaissons pas. Notre esprit se déconnecte tellement les émotions et réactions physiques (pleurs, tremblements, palpitations…) sont massives. Nous sommes percutés, profondément fragilisés et c’est les portes ouvertes à toutes les angoisses.

Le blog peut servir de refuge, comme la télévision, les livres, la musique, le sport…Bref, tout ce qui viendrait nous faire un peu échapper à une réalité insupportable. Continuer à bloguer peut paraître futile, surtout lorsqu’il s’agit de beauté. Néanmoins, pour moi, la beauté inclut le soin. Ce dernier a un sens très large et ne concerne pas qu’une liste de produits de beauté. Prendre soin de soi : de l’extérieur et de l’intérieur. Continuer à bloguer permet aussi de garder une certaine immuabilité et rassurer d’être là, présente et lutter contre l’effondrement.

La question que l’on peut se poser: comment réussir à s’extraire de ces moments d’horreur? 

Cette question m’a déjà été posée lorsqu’on me demande ce que je fais dans la vie et que j’y réponds. Par mon travail de psychologue, j’entends tous les jours des souffrances tant psychiques que physiques d’enfants, d’adolescents et d’adultes. Cet espace sur le web est un réel espace transitionnel, un peu comme un doudou. Rassurant, que je contrôle et qui me fait penser à autre chose. Ecrire ici, penser esthétisme m’apaise, me calme comme une bain ou un morceau de gâteau au chocolat. Ce qui aide est un soutien humain. Pouvoir en parler, sentir la présence des autres sont également très important. Solidarité, chaleur humaine sont essentiels pour sortir de cette torpeur, de ce brouillard épais qui nous donne l’impression de slow motion. A l’instar des images qui tournent en boucle à la télévision qui ne permettent pas d’extraire les gens de la sidération, la chaleur des bras d’un proche n’a pas de prix.

Néanmoins, parfois, quand le choc est trop grand, il n’est plus possible de reprendre ces activités qui nous font du bien. Une pause est nécessaire.


Si certains avaient des doutes, on est bien en train de vivre la 3ème Guerre Mondiale. Terrible, insaisissable et profondément choquante. Le totalitarisme ne s’est pas éteint à la fermeture des camps de concentration ou à la fin d’un génocide.

Restez forts et rassemblés. Le courage, c’est de n’avoir pas peur de sa peur. Osons la regarder en face. La vie doit continuer à souffler dans nos cœurs et nos esprits. 

_

When the unthinkable happens…Even if we know that terrorism is around us, or we used to the police and military presence … The concept and experience remains abstract. Just like 15 days ago where I got injured on my way to work (at a red light, a man brooked my window  and try to steal my handbag) : we know that this kind of things can happen but when it actually happens, our psyche is never prepared. Sideration, shock, terror, we don’t understand, we don’t recognize ourselves. Our mind disconnects because of so much physical and emotional reactions and pains (crying, shivers, palpitations…) are massive. We collided, and we are profoundly weakened and all the doors are opening to all our deepest fears.


The blog can be as a shelter, like television, books, music, sports… In short, anything that would help us to escape an unbearable reality. To continue blogging may seem futile, especially when it comes to beauty. However, for me, includes to take care. It doesn’t only include beauty product list. Taking care of ourselves : from the outside and the inside. Continue blogging also keeps a certain immutability and reassuring to be there, and fight against this collapse feeling.


The question that people can ask : how to get out of these moments of horror?


This question is not new to me because when people asked me what I do in life.  Working as a psychologist, I’m listening every day to psychologic and physical suffering of children, teens and adults. This space on the web is a real transitional space, much like a security blanket. Reassuring that I can control, and that makes me think of something else. Writing here thinking about beauty soothes me, calms me like a bath or a piece of chocolate cake. What helps is human support. Be able to speaka bout the event, feel the presence of others are also very important. Solidarity, human warmth are essential to get out of this torpor, this thick fog that gives the impression of slow motion. Like the pictures that run in a loop on television that doesn’t allow to extract people from the sideration, the warmth from human arms is priceless.

But sometimes, when the shock is too important, it’s no longer possible to keep up with these activities. They can’t make us feel a bit better. A pause can be necessary.


If some people had doubts, wer are undergoing the 3rd World War. Terrible, elusive and deeply shocking. Totalitarianism has not extinguished at the closing of the concentration camps or at the end of genocide.

Stay strong and together. Being brave is to be not afraid of our fears. Dare to face it. Life must go on to blow in our hearts and minds.


Suivre:

3 Commentaires

  1. 14 novembre 2015 / 11:10

    Ton post est très fort. Restons soudés face à l'adversité.

  2. PINTO MAEVA
    14 novembre 2015 / 1:53

    Il ne faut pas se laisser abattre et surtout céder à la PANIQUE !! La vie continue et ensemble unissons nos forces contre ce barbarisme !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *