REVUE/REVIEW | L’Institut à Soissons

Bonjour,



J’espère que vous allez bien en ce début de semaine?





Pour celles et ceux qui me suivent sur Twitter, vous savez peut être que j’avais un rendez-vous dans un institut de beauté samedi pour un moment de détente.




Malheureusement, le résultat n’a pas été celui que j’espérais.


Ayant beaucoup déménagé, ce n’est jamais simple de retrouver coiffeur et esthéticienne. Et, malgré les avis que l’on trouve sur la toile, chaque personne a des critères qui lui sont personnels!




A Soissons, j’ai fait quelques tests depuis que je suis arrivée (il y a 6 mois). Cependant, mon blog n’existait pas encore pour vous faire partager ces expériences (j’y reviendrais peut être dans un autre temps).


Les beaux jours arrivant, je me suis dit que ça ferait du bien à ma peau de faire un petit soin et profiter, par la même occasion, de refaire une petite épilation des sourcils et de la lèvre pour tout remettre en ordre.


Du coup, 15 jours avant ce rendez-vous, je n’ai pas touché à ma pince à épiler pour ne pas avoir différentes repousses et pour que la place soit nette pour la cire.


J’ai choisi l’Institut parce que j’y avais été une première fois pour une épilation des sourcils et que j’avais été satisfaite du résultat (je pense qu’il s’agissait de la patronne de l’institut). 


C’est un endroit accueillant dans le centre ville de Soissons à la décoration zen.

Les produits utilisés sont ceux de la marque YONKA.

L’Institut


J’ai été accueillie par 2 jeunes femmes (stagiaires?) qui m’ont fait patienter quelques minutes le temps d’installer la cabine. L’une d’entre elles m’a demandé quel était mon type de peau. Cette question m’interroge parce que c’est à l’esthéticienne d’évaluer. Je connais le mien parce que dermato et esthéticienne me l’ont confirmé mais parfois, on peut avoir une mauvaise évaluation de son type de peau.



La prise en charge était un peu maladroite et si je n’avais pas posé de questions, je ne sais pas si la personne m’aurait expliqué ce qui allait se passer. Bien qu’ayant l’habitude des instituts et autres, je pense qu’il est essentiel de guider les clientes et de les accompagner dans la mise en atmosphère (indiquer le porte manteau, expliquer le déroulement de la séance, etc.).



La personne a commencé par l’épilation et ne m’a pas demandé quelles étaient mes habitudes. Ce qui parait important quant on prend en charge une cliente que l’on ne connait pas. J’ai fait confiance à la professionnelle.


L’épilation se passe et la douleur se fait ressentir. Ce n’est pas inhabituelle pour moi parce que j’ai la peau sensible et malgré les années de pratique, je ne m’habitue toujours pas! Mais, j’ai connu des esthéticiennes qui avaient le réflexe de poser leur main sur la peau de la cliente après chaque bande de cire permettant ainsi un apaisement. Ce n’était pas le cas lors de cette épilation.


Une fois fini, on ne me propose pas de miroir pour voir…Et le soin s’enclenche. J’avais sélectionné une “escale bien être” qui est un soin détente.



Habituellement, lors d’un soin, on prépare la cliente avec un bandeau et/ou charlotte pour éviter d’avoir les cheveux qui viennent déranger la cliente et la professionnelle lors du soin. Là, j’ai eu une serviette éponge repliée pour “maintenir” les cheveux en arrière.


La première étape a été le gommage. Classique par contre, j’ai trouvé dommage qu’il ne s’arrête qu’à la mâchoire. D’après mon expérience, un soin du visage englobe aussi le cou et le décolleté.


L’étape suivante était une vaporisation d’huiles essentielles. L’appareil crachouillait plus qu’il ne vaporisait, l’impression que j’en ai est donc mitigé.


Ensuite, le modelage a commencé. J’ai senti l’hésitation de la personne tout du long, c’est pour cela que j’en viens à me deviner que c’était une stagiaire…Le toucher était des plus légers. Il y a eu des moments où la pulpe de ses doigts me frôler tout juste.

C’est vrai que d’ajuster son toucher n’est pas simple mais je crois qu’il faut aussi ne pas avoir peur de “toucher” la cliente.


J’ai eu un masque poser environ 5/10 minute. Après rinçage, j’ai eu une crème posée sur le visage. J’ai trouvé la quantité plus que juste (ou alors pas adaptée à mon type de peau) parce qu’au bout de quelques secondes, ma peau tiraillée.


J’ai réglé les prestations et le montant annoncé était inférieur à celui qu’il devait être. Etant de nature honnête, je le signale à la professionnelle.


Ayant des inquiétudes concernant mes sourcils, ce n’est qu’en retournant à ma voiture que j’ai pu faire le constat que ce n’était pas du tout ce que j’attendais…

Je n’ai pas les sourcils très épais à la base mais là, l’esthéticienne (stagiaire?) a trop épilé mes sourcils et le dernier tiers est ultra fin (une ligne d’un poil). Ce qui donne l’impression d’un sourcil raccourci de loin. 

J’étais et je suis toujours contrariée parce que les sourcils sont extrêmement délicats à faire repousser.

Outre l’épaisseur non souhaitée, les finitions étaient approximatives. Et j’ai dû faire des retouches tout en faisant attention de ne pas abîmer plus les sourcils qu’ils ne l’étaient déjà.


Ayant connu une très bonne esthéticienne quand j’étais dans le Sud Ouest, lieu où j’ai pu faire un stage dans le cadre de mes études, j’ai appris de bonnes bases par rapport aux épilations et là, je sens que ça va mettre une paire de semaines, voire de mois avant de ressortir quelque chose de correct.

Tout en regardant le résultat des sourcils, j’ai constaté que les finitions au niveau de la lèvre étaient également approximatives.

Ma pilosité étant légère, certains poils ne se voit qu’à contre jour et j’ai du faire les retouches moi-même.




Mon expérience est mitigée et je ne sais pas si j’y retournerais.

En tout cas, j’ai laissé un commentaire sur la page Facebook de l’Institut parce que je n’aime pas garder ce genre d’expérience et de sentiments pour moi.

De plus, je pense que je pointe des éléments suffisamment précis et que cela ne peut être que constructif.




Je vous souhaite une bonne journée et je vous dis à bientôt!




xoxo





Sarah


Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *